jeudi 6 mai 2010

Venise dans tous mes états... Feuilleton...N°1


















Le train n°221/220 ARTESIA
Le 221 pour l’aller, le 220 pour le retour, voilà mes chiffres fétiches pour la SNCF. J’ai toujours pris le train de nuit, qui prolonge le plaisir du parcours et qui me fait arriver les pieds dans l’eau à la gare de Santa Lucia de Venise.

À minuit, 3 mois à l’avance, je prends mes billets Prem’s sur Internet, le coeur battant, car il faut avoir les nerfs solides, ne pas se laisser démonter par le logiciel de la SNCF, il faut en jouer comme un pro, cliquer juste au bon moment, pour avoir le plus petit prix, la meilleure place sur la couchette, du haut du bas, selon... Le mieux pour moi, c’est le compartiment de dames. Les horaires ont-ils changé ? L’émotion est à son comble, le suspense est total !

J’ai dégainé ma carte bleue, juste à côté, je suis prête, embarquement immédiat...Gagné !!

Le jour du départ, ma grosses valise, mon petit sandwich, mes fruits, ma bouteille d’eau, (bien que, depuis la canicule, une bouteille d’eau soit offerte à bord), et mes accompagneurs familiaux, le départ est joyeux , finie l’angoisse d’arriver en retard, je vais à Venise... Avec toute ma suite, le moment des adieux est le plus tendre, le plus affectueux...

Sur le quai, le train est vieux, les compartiments font sale, depuis sa transformation en Artésia, il faut dormir dans ça ? Le plus souvent la nuit n'est pas agréable, les couchettes sont dures, il fait froid ou il fait chaud, la clim est totalement aléatoire, pas de moquette, pas de luxe pour aller à Venise. La place pour les valise pose toujours des problèmes, on joue aux élastiques pour que rien ne dépasse.

J'ai connu une fois, un voyage en 1ère classe, nous étions trois dames dans le compartiment, quel confort ! Fermez bien votre porte, il y a des voleurs... Aujourd'hui, les wagons de 1ère classe sont exactement les mêmes que les 2e classe, mais il y a quatre voyageurs au lieu de 6.

Le moment le plus délicat est celui où l'on doit decider, à l'unanimité, d'installer le couchage, à quelle heure ? comment dire ? comment faire ? Les couche-tôt, les couche-tard, pas facile... Mais le plus souvent l'entente est parfaite, et chacun regagne son poulailler... Voilà comment on règle la question sur le train Artésia. Et roulez jeunesse !

“Artésia est une société par actions simplifiée (SAS), de droit français, basée à Paris et filiale commune de la SNCF et de Trenitalia, qui gère les dessertes au départ de Paris-Gare de Lyon et Paris-Gare de Bercy vers l'Italie, principalement Turin et Milan en service de jour; ainsi que Venise, Florence et Rome en service de nuit.

Le personnel est composé de personnel de la SNCF en France et Trenitalia en Italie, et de personnel de restauration du groupe Cremonini SpA pour tout le voyage. Artésia commercialise les services.” Wikipedia

Le train est un lieu idéal pour les rencontres, les causeries, du groupe au particulier, selon... Je me souviens d’une nuit, passée longtemps dans le couloir, avec une inconnue qui m’a raconté sa vie, si triste, si désenchantée. On ne parle bien qu’à des inconnus... D’une autre nuit, où les voyageuses parlaient de Venise en connaisseuses... Mais jamais elles ne se sont adressées à moi, alors j’ai écouté.

Au matin, après une toute petite toilette de chat, car les toilettes sont souvent sales, on attendra d'être à la maison pour prendre une douche. Juste un petit coup sur les dents, histoire d'avoir l'haleine fraîche avant d'arriver dans la belle ville.


Le train arrive sur la Lagune, il fait beau, il fait gris, c’est toujours l’enchantement, je vois le campanile de la place Saint Marc, je dis au revoir à mes compagnons de nuit, et je redescends la grosse valise sur le quai.

Le séjour commence !!

4 commentaires:

norma c a dit…

Cela me donne la nostalgie des trains de nuit que nous avons longtemps pris, lorsqu'ils existaient encore (je fais référence au Nice / Venise), et de l'arrivée au petit matin à Santa Lucia, une merveille... Et en plus, l'un des rares endroits où mon sommeil, si capricieux par ailleurs, était parfait !
Merci de me permettre d'évoquer ce si beau souvenir !

Danielle a dit…

Comme je suis contente Norma, si grâce à ce post vous avez refait le chemin.

À bientôt. Bon dimanche !

Anonyme a dit…

Enfin une expérience positive avec les trains Artésia. J'hésite encore à l'emprunter pour rejoindre Trieste. On lit partout que c'est un repaire de voleurs, que le train est constamment en retard,.. bref, j'imagine qu'on entend toujours parler des plaignants.

Merci de partager cette expérience

Danielle a dit…

Merci de votre passage, écoutez moi ça fait 10 ans que je prends ce train pour aller à Venise, et je n'ai jamais vu de voleurs... On ferme la porte du compartiment et puis voilà...

Ceci est mon expérience.

Bon voyage !!