mercredi 21 avril 2010

Bouchara... C'est fini depuis longtemps !















Témoignages… de tristesse...

"Bouchara à Paris, hors butte Montmartre, était le seul lieu où acheter, à proximité du centre, des tissus ! La boutique de décoration avait pris le pas sur les tissus ........."

"Je ne comprends pas qu'un magasin aussi célèbre ait fermé ses portes, alors qu'il y avait tout le temps la foule."

"Bonsoir... Et oui, moi aussi je suis fortement déçue de la fermeture de Bouchara, il va falloir arpenter la butte Montmartre pour essayer de trouver la même qualité."

"Je pense que beaucoup de monde est très déçu de cette fermeture, un peu comme la fermeture de la Samaritaine, c'est un peu du patrimoine qui s'en va on ne sait pas vraiment pourquoi tout a été très vite - les clients n'ont pas été avertis - les médias n'en ont pas parlé."

"C'est très dommage ! Je me déplaçais régulièrement de Province (600km) pour acheter mes tissus chez Bouchara. On ne trouvait pas d'équivalent pour de beaux tissus."

"Encore une belle enseigne parisienne qui fout le camp, en silence, sans cri, sans un écho dans la presse, pitoyable !!!!"

La liste serait longue des plaintes, des soupirs, des regrets, des interrogations de toutes les malheureuses (et quelques malheureux, c’est vrai !) qui faisaient escale à l’Opéra pour acheter du tissu.

En août 2008 (déjà), le magasin BOUCHARA de Paris, a fermé ses portes, il existait depuis plus de 100 ans, il a été revendu, personnel compris, 100 personnes, presque exclusivement des femmes, la moyenne d’âge des vendeuses était de 45 ans, à l’enseigne H et M… 2000 m² de tissus, au 1er étage l’habillement, au sous-sol l’ameublement… Au RDC, la déco de mauvaise qualité, avait déjà détrôné une bonne surface de tissus. On sentait bien que le vent allait tourner.



Il va falloir s’habiller chez H et M, GAP, C et A, Zara (qui a remplacé le magasin Bouchara à Nantes) pour les plus désargentés, les plus jeunes. Comme dans le monde entier, l’uniformité gagne du terrain.

Tout le monde est obligé de se rabattre sur le Marché St Pierre, mais le charme est rompu, que va-t-on devenir ? Bien sûr on a bien l’impression que tout est beaucoup plus cher sur la butte Montmartre, pratiquement plus de concurrence, les prix s’envolent… Enfin bref, ce n’est plus du tout la même chose.

Paraît même que les tissus Reine, à Montmartre, ont du plomb dans l’aile, je tremble…

J'ai rencontré pas plus tard qu'hier, des créatrices catastrophées, par la perte du magasin Bouchara... Voilà donc plus de deux ans que le désespoir s'est installé...

Je peux dire que j’ai fait tous mes petits sacs en tissu (voir beaucoup plus loin sur mon blog, les belles photos que j’en ai fait) avec les tissus de chez Bouchara, vous voyez, la vie n’est pas facile… J’ai de la nostalgie… Il va bien falloir que je fasse appel à la philosophie pour calmer mon mécontentement, me rabattre sur le Sacré Cœur, c’est tout ce qui me reste à faire, il faut renoncer, même plus de choix possible.



Donc, pour aller au marché St Pierre, je fais le même périple que les milliers de touristes qui viennent avec plaisir, dans ce vieux quartier de Paris, je descends à la station Anvers et je grimpe au pied de la basilique, au bout de la rue qui monte, elle trône, toute blanche, entre les arbres et le manège, en plein ciel bleu.

7 commentaires:

norma c a dit…

C'est vrai que les magasins de tissus se font rares en France, en revanche, on en trouve encore pas mal en Italie, même dans les petites villes !

Danielle a dit…

C'est vrai Norma, j'avais remarqué ça à Venise, il en reste encore ! A Padoue aussi.

Je vais observer ça de plus près, à Venise cet été.

A bientôt Norma et bonne journée à vous.

beatrice De a dit…

Hélas, ça ne fait pas le bonheur des dames qui aime coudre.La succursale de Lausanne d'une chaîne de magasins, pour ne pas la nommer, * CA*, avait encore un rayon de tissus, car le magasin repris par la chaîne était un magasin de tissus. Pendant des années j'ai acheté des rouleaux entier de tissus à prix raisonnable, pour mes fonds de vitrines. Et soudain... fermé... plus rentable.
Cette situation a du plaire au magasin de tissus d'en face. Seulement pas de tissus abordables pour mes vitrines. J'ai donc trouvé une autre combine, encore plus avantageuse !!! Secret d'état.

Pour les beaux tissus, je rêve d'aller à St. Marie aux Mines quand les tissus Ht. Couture sont vendu en coupons. Les fabriques, comme à Lyon vend aussi des coupon, je crois une fois l'an.

beatrice De a dit…

Et oui, moi aussi de Lausanne, je vais au marché St. Pierre. Pas pour acheter des tissus couture, mais du feutre de couleurs, introuvable en Suisse, pour les sachets que je fais pour mes colliers. j'y ai aussi trouvé de la soie sauvage, dans une gamme de couleurs à en perdre la tête.

Danielle a dit…

chère Béatrice, je vous comprends 5/5, nous sommes les infortunées des marchands de tissus qui disparaissent les uns derrière les autres, hélas ! Merci pour les tuyaux, et gardez vos secrets Béatrice, vous avez raison.

Mais, si vous repassez par le marché St Pierre, prenons un petit café ensemble, au pied de la butte...

A bientôt.

Les Idées Heureuses a dit…

Le magasin Bouchara de Nice a fermé il y a bien 20 ans: nous en avions deux,un sur l'Avenue Pierre Médecin et un autre à Cap 3000 à Saint Laurent du Var, il y avait également un magasin de cette envergure qui s'appelait Régence... tout un programme!
Et oui! Les petites mains ont bien du mal à retrouver tissus de qualité et belles confections.
D'autres temps "grâce" à la mondialisation...

Danielle a dit…

Maité, merci d'être passée pour nous raconter Bouchara à Nice... C'est vrai pour les petites mains, les temps deviennent difficiles !

A bientôt.