samedi 2 janvier 2010

S'il fallait que je reste 2 jours à Istanbul...

ça serait la panique !!!

Il y a tellement de choses à voir, les mosquées, plus belles les unes que les autres et je ne raconte pas la Mosquée Bleue, Sainte Sophie, Topkapi contemplés dès le 1er jour...il faut tout revoir dès le lendemain, et avancer dans les découvertes:

Les rues, les maisons, les commerces, les bazars, le métro, le tram, les gens, les cafés...les loukoums et les plats du jour...et tous les petits commerces des rues : cireurs de chaussures, vendeurs de jus de fruits, grenades, oranges, les marchands de marrons, de thé, de lait aromatisé cannelle très sucré, vendeurs de maïs grillés...

Dans les mosquées, alors-là pas de panique, tout est limpide, rien à comprendre, tout ce laisse admirer avec émotion, nous sommes dans les jardins d'Allah...les couleurs, les courbes, les matières, les lumières, toutes les nuances de la nature s'enroulent autour des colonnes de marbres... ceux qui savent lire l'arabe se délectent des sourates du Coran, enluminées....combien de fois par jour il faut quitter ses chaussures, pour voir de près toutes ces beautés.

Comme les églises occidentales, chaque mosquée à son originalité : ses couleurs, ses arabesques, son architecte...Elles sont immenses avec leurs dépendances...anciennes écoles coraniques, anciens lieux d'accueil pour les pauvres, qui y recevaient des repas...anciens lieux sociaux, caravansérails, la ville dans la ville, et je ne compte pas le cimetière, très souvent rattaché à la mosquée, avec ses colonnes de marbres finement ciselées sur chaque tombe, rien ne ressemble plus à un cimetière musulman qu'un cimetière juif. Ainsi donc, comme à Venise dans les "scuole" on y recevait les pauvres pour leur apprendre un métier, les secourir, les éduquer. Donc vous l'aurez bien compris, l'envie de les voir toutes croit au fur et à mesure qu'on les voit, car beaucoup sont sublimes. Vous l'aurez compris aussi, dommage pour les Suisses de n'avoir pas voulu de minarets, dentelles dans le ciel.

La vie quotidienne et beaucoup moins chère qu'en France et on peut royalement prendre un bon petit thé bien chaud pour 50 cts d'euros, dans des beaux lieux !!! et faire un repas pour pas très cher.

Mais pour tout comprendre il faut du temps...et au bout de la journée on sait tout à fait que 7 jours vont être justes...pour voir un peu...de cette ville magnifique !


















1 commentaire:

maite a dit…

J'espère bien y aller cette année, du moins c'est dans mes "espoirs", bonne année à vous, a presto !