vendredi 20 mai 2011

Mes toiles... "Pina", le retour, "Le Gamin au vélo" des frères Dardenne.


Pina, de Wim Wenders : revu pour la 2e fois, dans une autre salle, avec un enthousiasme renouvelé.

C'est à ne pas comprendre pourquoi ce film, présenté au festival de Berlin cette année, n'a pas obtenu la distinction qu'il méritait ?

J'ai revu notamment le ballet "Café Müller", et bien des choses m'avaient échappées à la première vision. Dans cette pièce, les danseuses (dont Pina) dansent les yeux fermés, et les partenaires masculins écartent devant elles les obstacles (chaises, tables), ce qui leur permet d'avancer dans tous les sens, c'est magnifique... Ainsi Pina répète le thème de la confiance dans un autre ballet où la danseuse doit tomber de sa hauteur dans les bras de son partenaire qui lui fait face, il la retient in extremis, l'équilibre et la beauté des gestes en sont exaltés.

Un par un, les danseurs de la troupe expriment verbalement, avec retenue, émotion, un petit moment de vie, une anecdote, vécus avec Pina, et puis leurs paroles, leur émotion s'animent, transparaissent avec beauté dans la danse... Superbe.

Un bonheur de revoir ce très beau film, deux grands artistes, pour le prix d'un film on gagne sur tous les tableaux...


En sortant du cinéma, j'avais presque les pieds dans l'eau du canal Saint-Martin, il baignait dans la lumière d'un soleil d'été, les promeneurs assis, allongés, pique-niquaient sur les quais, un midi à la campagne... Les bateaux glissaient à la surface de cette image sur papier glacée...




Le Gamin au vélo... Des frères Dardenne :

Bravo ! Ce film est en compétition au festival de Cannes 2011, je croise les doigts pour lui...

Pour une fois les frères Dardenne n'engloutissent pas notre peine, notre désespoir, dans un flot de larmes... C'est l'histoire de ce petit garçon qui n'a qu'une idée en tête : retrouver son papa... Qui ne veut pas de lui... Il fera la rencontre d'une personne (Cécile de France, une actrice lumineuse, parfaite pour le rôle) qui, par sa bienveillance, sa simplicité, son affection, l'aidera à reprendre les rênes de sa vie avec joie et espoir... C'est tout ce cheminement que nous suivons dans ce beau film. La partie n'est pas gagnée, les embûches sont nombreuses...Le suspens est total, la dramaturgie est intense, filmée avec talent, et Cyril (Thomas Doret) est exceptionnel !!

10 commentaires:

Michelaise a dit…

Ah là là, tu vas finir par me donner des regrets avec Pina ! enfin, passé, c'est fini pour nous !
Par contre, je ne laisserai pas passer le Dardenne, d'autant que ta critique me donne vraiment envie de le voir ! Merci Danielle

Danielle a dit…

Oui Michelaise, les frères Dardenne ont fait un beau film, émouvant, encré dans la vie de tous les jours, de notre temps...

Passe une belle journée.

Enitram a dit…

Pour moi ce sera "à voir absolument", aucun n'est encore passé par là!
Merci pour tes impressions à chaud!!!!
Bon week-end à toi !

autourdupuits a dit…

Vivement qu'il pleuve
Je ne supporte pas de m'enfermer quand il fait beau et le soir pas de toile car le gentilhomme ce n'est pas sa tasse de thé ,on fait déjà peu de choses ensemble si en plus je pars le soir ce n'est plus la peine d'être mariée!!!
Bises du samedi
Bonne journée

Danielle a dit…

Oui Enitram, tu ne devrais pas le regretter...

Belle journée d'aujourd'hui...

Danielle a dit…

Françoise,je crains le pire s'il faut attendre la pluie, mais on ne sait jamais... Encore un couple de sauvé cet été :-)))

Bises du WE.

beatrice De a dit…

La même constatation que pour Michelaise. Dans un style différent, un vrai talent d'écrivain.

Danielle a dit…

Oh ! Merci Béatrice, moi je suis contente si mes lecteurs prennent du plaisirs à lire mes posts... C'et déjà beaucoup pour moi...:-)))

Grand merci de ton passage.

Belle journée à toi.

Amélie a dit…

j'ai beaucoup aimé ce film également (bien que je n'affectionne pas particulièrement l'actrice principale) ; j'ai été très touchée par la souffrance du gamin qui ferait n'importe quoi pour avoir un peu d'amour de son père, arriver à capter rien qu'un moment son attention, établir LE lien qui lui manque pour vivre...

Danielle a dit…

Ben en fait moi non plus je n'aimais pas Cécile de France, et puis j'ai changé d'avis, je trouve qu'elle joue juste... Naturelle et simple... Le film était une petite merveille...