mercredi 26 janvier 2011

Les boissons aux graines de lotus !


L'autre jour, à Belleville, je me trouvais dans mon restaurant vietnamien préféré (depuis 20 ans), à déguster des raviolis vietnamiens, les plus époustouflants que je connaisse sur la place de Paris. Depuis longtemps je ne donne plus l'adresse, il y a déjà bien trop de monde qui fait la queue à la sortie...

Je m'apprêtais à vivre ce très grand moment avec un délice chaque fois renouvelé, dans le bruit discret de toutes les conversations environnantes... La poignée de main du patron ou des gens du service est toujours bien agréable, attention, voilà l'habituée qui revient... Mettez-vous là, un ravioli comme d'habitude ? Une carafe d'eau, bien sûr ?

J'étais au spectacle, les plats amenés un à un sur les tables, dans leurs saveurs délicieuses, ne facilitent jamais mes choix... Mais je finis toujours par dire : un ravioli vietnamien, s'il vous plaît ! Bon, la prochaine fois, je prends autre chose, tiens, cette soupe sublime, ce travers de porc au riz blanc... Le Bo Bun avec nems, trop copieux pour moi, reste un regret éternel, le jour ou j'aurais vraiment faim, c'est ça que je prends, je n'en peux plus de patienter...


J'ai un petit appétit, à côté des grands émerveillements culinaires.

Tout allait bien, ça parlait même vietnamien à côté de moi, un jeune couple commençait les festivités...

On apporta sur leur table deux belles boissons aux graines de lotus et lait de coco. Je ne sais si vous avez déjà vu et goûté cette boisson ?

La chose se présente très bien, deux grands verres dans lesquels s'amoncellent des couleurs fantastiques... Le lait de coco, blanc immaculé, les contient toutes : le vert tendre des algues comestibles, le beige timide des graines de lotus et au milieu, nageant entre deux eaux, quelques petits points rouges, très discrets, dont je ne sais absolument rien, des graines de roses ? De coquelicot ? Des perles en sucre ? Vous en savez peut-être plus que moi à ce sujet ?

Dans les deux beaux verres, les strates colorées, piquées de rouge, immobiles, me fascinaient.

Dans ces deux petites esquisses, sorties tout droit de la palette du peintre de la cuisine, pointaient deux longues cuillères en plastique marron, peut-être des pinceaux, des joncs, des roseaux, des tiges de lotus, qui formaient une harmonie totale.

Mes deux jeunes ne voyaient pas du tout ça comme ça... Ils se mirent à touiller chacun leur verre vivement, faisant valser les couleurs comme dans une centrifugeuse, les petites graines rouges, telles des poissons rouges, tournoyaient dans l' aquarium, le vert, le blanc, le beige, se mélangèrent allègrement... Quand la boisson fut bien tournée, elle atterrit dans la bouche des jeunes gens, frénétiquement... Finie la poésie, finie la boîte de couleurs... Place à la gourmandise et au plaisir.

Je me suis dit : en rentrant, je vous raconte ça !


15 commentaires:

Maïté a dit…

Merci pour cette petite tranche de vie, bonne fin de semaine, a presto !

Danielle a dit…

Maïte, je suis contente de ta visite...et de la petite tranche...

Bonne journée à toi.

Felice a dit…

Misère! Moi qui comptais travailler encore une petite heure avant de me sustenter : peine perdue! Tous ces délices décrits me donnent grand faim : je prendrai le temps de déguster, mais, pour l'heure, je cours vers mon déjeuner trop longtemps retardé!

Bonne fin de semaine, Danielle

Danielle a dit…

Cours, cours Felice et bon appétit, les petites graines de lotus attendrons bien...

et bonne soirée à toi...

Enitram a dit…

Danielle, il va falloir que tu me donnes l'adresse de ce restaurant parce j'aime énormément la cuisine vietnamienne et les lotus !!! D'accord ?
Bonne soirée!

Felice a dit…

Mmmmmmmmmmmm!!!! Il faudra que tu me donnes les coordonnées de ce resto lorsque je serai à nouveau en mesure de me rendre à Paris!

C'est curieux : ce sont souvent ceux qui ont le plus de temps devant eux qui sont le plus pressés.

Ton joli récit coloré et odoriférant à souhait m'a remis en mémoire une anecdote ancienne : avais-tu vu, au début des années 90, l'adaptation de «Germinal»? Berri avait habilement entrelardé les scènes de banquet des propriétaires de la mine avec celles où l'on voyait la famille de Maheu râclant les fonds de café de la veille pour se mettre un peu de chaleur au ventre avant de descendre dans le Voreux... Deux jeunes filles se tortillaient à côté de moi, et je me disais qu'elles avaient une belle sensibilité. Penses-tu! Je n'en finirai jamais d'être naïve. Elles quittèrent la salle peu de temps après la scène, mais pour revenir un quart d'heure plus tard avec frites et Big Mac...Berri et Zola n'avaient apparemment pas suscité l'émotion escomptée...

Danielle a dit…

Enitram, et voilà, je le savais on me la demanderait...:-)))

Peu de gens font la différence et disent restaurants asiatiques enveloppant d'un même coup d'aile toutes ces cuisines si différentes...

Bon, je vais voir...

Passe une très bonne journée.

Danielle a dit…

Oui, oui, Felice j'ai vu le film... Tes jeunes filles insupportables ont mangé et ri !!! Je ne m'étonne pas que tu aies gardé ce souvenir horrible en tête :-))) Celui du bruit, celui de la déception...

ça leur avait seulement donné
faim !! !

Chère Felice passe une bonne journée.

autourdupuits a dit…

Bon alors c'est raté je voulais avoir l'adresse moi qui suis folle des banh cuon ,je ne connaîtrais pas les tiens!
Et le phô?
Et oui c'est bien cela parfois je songe au temps que j'ai passé à préparer tel ou tel met et en un quart de seconde,tout l'amour que j'ai apporté à sa préparation s'envole.
Mais pas dans ma tête.
Je suppose que cela doit être pareil pour celui qui a préparé cette délicieuse boisson
Bonne journée

Danielle a dit…

Françoise, je ne peux pas te donner l'adresse comme ça, des milliers de lecteurs :-))) vont la connaître c'est pas possible, mets ton adresse Email dans ton profil !!!

Le phô aussi est délicieux...

Merci de vivre avec moi les couleurs des graines de lotus...

A tout bientôt...

Danielle a dit…

Felice quand tu viendras à Paris on verra :-))) pour le resto ! promis !

bises du jour tout le jour, je viens de recevoir le livre de G. Roy :-)))

Felice a dit…

...Il y a demain, aujourd'hui pour toi à l'heure où j'écris, une émission radiophonique diffusée depuis la maison de Gabrielle Roy au Manitoba. J'écoute et, si cela vaut la peine, je t'envoie le lien, car j'imagine qu'il est possible d'écouter Radio-Canada en France comme il est possible pour moi d'écouter France culture...Je t'en reparle.

Danielle a dit…

D'accord Felice... si je peux je vais écouter...

Bises du jour...Merci.

Michelaise a dit…

Oh comme c'est bien croqué !! enfin, avalé... quel dommage en effet cette soif qui ne savoure pas. En tout cas danielle, la prochaine fois, tu prendras cette boisson pas vrai ?? et tu nous diras ses saveurs...
à Belleville, dis-tu ? là où il y a les triplettes ? (clin d'oeil à ton article suivant !)

Danielle a dit…

Oui Michelaise, presque là où il y a les triplettes...:-))

La boisson aux graines de lotus, moi je la mange des yeux !!!

Merci à toi d'être passée...

Bonne nuit.