mardi 20 juillet 2010

Bientôt Venise... Panique à bord !



Dans 10 jours je suis sur le Grand Canal, ciel bleu, chaleur, pizzas, Bellini, Tiepolo… Nous serons des milliers sur le pied de guerre, à marcher sur l'eau.



Comment faire le tour de tout, en si peu de temps ? Pourtant je reste un mois, en un mois, on peut tout voir ?



Cette année je révise mes classiques, je me refais toutes les églises, une par jour, les musées à la suite, les îles : Murano, Burano, Mazzorbo et Torcello. Quelques petites escapades à Trévise, Vicence, Padoue… Je n’aurais jamais assez de temps, il faudra que je revienne l’année prochaine, que je reprenne tout à l’envers.



Je me suis trempée au soleil d’Avignon, j'ai résisté à la chaleur, adoré la grande cour d’honneur du Palais des Papes, le soir, sans mistral. A Venise, je suis prête à affronter les milliers de touristes, les énormes bateaux hauts comme un immeuble de 10 étages qui viendront déverser les curieux d’une journée. Les adorateurs de la sérénissime viennent beaucoup par avion, moi je prends le train de nuit.



Dès mon arrivée, je fais les comptes de tout ce qui a changé, en mieux, en moins bien, je vais pouvoir poser mon ordinateur dans tous les coins, puisqu’il y a la Wifi partout… Mais, je crains bien tout de même de devoir la payer encore très chère… Ils ont pensé à tout ces politiques, pas question de donner gratos la communication aux touristes, ah ça non, il faut qu’ils payent, ils sont le vrai gagne-pain de la ville.



Un jour, au milieu de la foule, car il faut bien la croiser de toute façon, je vais me dire : mais que fais-tu ici à déambuler dans les rues noires de monde ? Partons dans les îles, sous le vent, dans l'herbe, seule sous les arbres.



J’ai préparé les éventails de toutes les couleurs, les listes de détails à voir, un nouveau livre, un joli carnet de moleskine noir à élastique, le plus beau, le plus pratique, le plus utilisé par tout le monde.

Heureusement, je ne peux pas noter d’avance tout ce qui va m’arriver…

L’appareil photo en état de marche, les câbles qui vont avec, pour photographier les belles maisons dans l’eau, les fleurs de pierre, les balcons fleuris, les fenêtres fermées, ouvertes, mystérieuses, les cours, les escaliers, les puits brodés, gravés, sculptés dans la pierre... J’irais sur la grande piazza, c’est sûr, mais pas dès le premier jour…



Maintenant que Venise est entièrement câblée, et que les touristes seront guidés sur leur téléphone mobile vers tous les coins tranquilles de la ville, il y aura du monde partout !! C’est beau la communication, tout le monde aura son GPS, plus besoin de carte, on va confondre les Vénitiens et les touristes, très à l’aise dans les petits coins perdus.



Je ne sais pas du tout si ça va m’aller cette nouveauté ?

J’embarque mes robes d’été, en coton, mon carnet d’adresses pour envoyer les cartes postales, mon beau stylo plume, mes nouvelles lunettes de soleil, mon chapeau de paille de Panama…

Heureusement, je ne peux pas encore parler de tout ce que je vais faire…

Il fera chaud, il fera toujours beau, les lierres se pendront aux fenêtres, les fleurs seront immortalisées par des milliers de photos, et si j’allais faire un tour au Lido voir le vieux cimetière juif ?



Les bâches publicitaires qui enlaidissent la grande piazza seront-elles encore là, collées sur les belles façades à rénover ?

Qu’y aura-t-il à la place du petit antiquaire qui a fermé l’été dernier ? J’irai me reposer dans le petit jardin de la Giudecca, face à la mer…

Heureusement, je ne peux rien dire de tout ce que je vais voir.

En août, y aura-t-il une grève à l’ACTV ?

Chouette, il n’y a aucune fête touristique pendant ce mois-là ! Les travaux du cimetière de Venise ont-ils avancé ? J’ai bien envie de retourner voir le sublime tableau de Bellini (La présentation au temple) à la Fondation Querini. Je vais marcher plus lentement, je vais plus regarder en l’air, je vais vivre sur l’eau, avec l’eau, près de l’eau…



Je vais aller à l’aventure…

Heureusement, je ne sais pas encore si je vais me faire de nouveaux amis…

15 commentaires:

VenetiaMicio a dit…

C'est tout le bien que je te souhaite, des amis, mais des Vénitiens autant que possible...
J'ai adoré me promener dans tes photos qui sont très belles. J'ai hâte de voir ce que tu ramèneras, mais crois-tu qu'un mois te suffira, je pense comme toi qu'il faudra y retourner, et que pour bien apprécier chaque moment, chaque lieu, il faut prendre le temps et rêver !
N'oublie pas tes éventails, très important, je fais la même chose et surtout les carnets.
au plaisir de te lire comme toujours
bisous et bonne journée
Danielle

AnnaLivia a dit…

Merci pour cette belle promenade Danielle! J'aime beaucoup tes photos! Des petits coins comme je les aime!
Pour la Piazza, je la préfère à 6-7h du mat, avant la grande déferlante. On peut ainsi l'admirer dans toute sa splendeur! Un mois à Venise, mon rêve! Je renouerai avec le voyage en train Paris-Venise en décembre. Quel bonheur quand on sort de Santa Lucia!
Je te souhaite un merveilleux séjour! J'ai bien hâte de lire tes impressions à ton retour!
Bises,
AnnaLivia

Album vénitien a dit…

Et voilà, c'est parti ...ou presque...un programme à la fois chargé mais qui peut se laisser aller à quelques souplesses...bien des choses à noter dans le carnet de moleskine et puis tant et tant de souvenirs à partager par après...pendant des mois, le temps de penser à l'an prochain et au séjour qui sera programmé, je n'en doute pas...un mois mais c'est Byzance...Danielle, n'oublie pas de prendre le temps de rêver, et dans le jardin de la Giudecca( celui où il y a une fontaine???) laisse tes pensées s'évader vers le large...bon voyage, excellent séjour et en attendant bonne journée !
Danielle

autourdupuits a dit…

WOUAOUH!!!!
Que de belles choses qui sont montrées là.
Les photos sont magnifiques,cela va être difficile de nous émerveiller davantage
Il va falloir mettre les bouchées doubles Danielle ,du travail sur la planche!!
Bonne journée

Danielle a dit…

Danielle, merci pour tes souhaits amicaux...

Je ne vais rien oublier, même pas de rêver...promis.

Merci d'être passée Danielle.

Danielle a dit…

AnnaLivia, je n'aurais pas le courage de me lever si tôt, je me connais, à moins d'une insomnie :)))

Merci à toi d'avoir glissé sur mes barques...

Merci, à très bientôt.

Danielle a dit…

Danielle (AV) oui, presque partie, mais je prends mon temps, je n'organise pas trop...

Oui, Danielle un mois c'est Byzance, j'ai cette chance, j'aurais une pensée pour toi près de la fontaine dans le petit jardin de la Giudecca !

En attendant, je prépare mon esprit...

Passe une belle soirée Danielle, bises du soir.

Danielle a dit…

Françoise, oui, je vais essayer de mettre les bouchées doubles, je vais même essayer de trouver un fil conducteur aux photos, je réfléchis...

j'ai été ravie de t'entendre...

Passe une belle soirée.

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

C'est tellement complet comme reportage qu'il n'y a plus qu'à vivre l'instant et c'est ce qui fera le charme de prochain voyage.
Bon vent...
Roger

Danielle a dit…

Merci Roger d'être passé sur mes sentiers, quel plaisir de t'entendre.

Bonne route à toi aussi, dans l'été de tes constructions.

A tout bientôt.

maite a dit…

Un mois, le rêve...qui m'arrivera peut être un jour. C'est tellement bon d'y penser avant, de noter plein de choses, et finalement n'en faire que la moitié et aller au gré de l'humeur là où nos pieds nous mènent...Que j'ai hâte d'y retourner !En attendant, bons préparatifs, et très, très bon séjour, a presto !

Danielle a dit…

merci Maite de la visite, je note c'est vrai et je fais souvent tout autre chose...

Tant mieux !

Bonne journée Maite.

Georg Friedrich a dit…

C'est vrai que les photos sont superbes, j'aime beaucoup celle sous le sootportego, en écho à AnnaLivia, mais je ne sais pas si vous réalisez, mais un mois de vacances à Venise, cela est d'un luxe fort insolent chère Danielle

Georg Friedrich a dit…

sotoportego bien sûr! J'ai claviardé!

Danielle a dit…

Insolent, je ne sais pas, mais une sacrée chance, ça oui !

Je te bises fort du soir GF.