mardi 29 juin 2010

Les cartes postales...


















Je ne sais pas comment vous faites avec les cartes postales que vous recevez ? Moi, je les garde toutes, je les empile dans un petit meuble, bien rangées comme des livres, chaque fois que j’en reçois une, je la glisse à la première place, dans son ordre d’arrivée, sans rien déranger, un ordre parfait, je ne les sors jamais de peur de tout déranger, de tout fausser, les dates et les évènements. Pour l’instant rien de déborde, depuis dix ans, je range l’Univers sur mon étagère.

Avant cette décennie, j’ai jeté toutes les pensées qu’on avait eues pour moi, je mérite l’enfer.

Vous imaginez, si toutes ces belles images s’écroulaient d’un coup dans ma salle de séjour : l’inondation sentimentale que ça ferait, les baisers, les bonjours, les bons vœux, les je pense à toi, les, nous sommes bien arrivés, merci pour tout.

















Sans parler de tous les paysages qui pousseraient sur mon parquet, ça ferait du joli, et tous les courants d’air, les brises du large, tous ces airs marins déversés à mes pieds.

Le raffut que ça ferait, tous les tableaux de tous les musées du monde, qui choiraient sans ficelle pour les accrocher ! Les photos dédicacées, les bougies d’anniversaires, de Noël et du jour de l’An, pourraient même mettre le feu aux poudres.

Il n’y manque rien, on peut même manger autrement, avec les belles recettes illustrées, se laver dans les rivières, voire les océans, s’étendre sur l’herbe avec les vaches, les moutons, les poules et les canards. On peut regarder un vol d’hirondelles passer…

Les belles cartes avec des paillettes, j’en ai aussi, je les adore.

J’ai des photos d’un tas de gens que je ne connais pas, sur les cartes, comme des cousins, des frères et sœurs, des gens couleur locale, avec des habits de leur pays, en mauve, en rose en violet, avec des plumes, des fleurs et toujours des sourires. Les gens des cartes postales que je reçois ont toujours l’air heureux.

Mais j’allais oublier de parler des monuments, surtout les cathédrales, les plus belles, les plus hautes, les plus connues. Les petites églises, elles, se faufilent comme des petites chapelles en pleine campagne, au milieu de nulle part, ça bourdonne dans mon petit placard, c’est un vrai tintamarre.

Comme j’aime beaucoup les fragments, les cartes postales en tiennent compte, j’ai de très belles vues de détails (qui comptent) de tableaux, de sculptures, de dentelles, des petites choses dans les grandes, juste un bout, très beau, comme ce moucharabieh d’Espagne, diffusant de la lumière en petites touches…en 2005.

J’ai une amie qui m’envoie toujours des cartes de Bretagne, si grandes, si belles qu’on pourrait y mettre un bateau entier et quelques vagues, quand je la regarde, la mer est belle, il fait beau, le bateau arrivera à bon port, tant mieux. Moi, ce que je préfère, ce sont les géraniums bleus, les roses trémières qu'elle m'envoie, sans les bateaux...















J’ai même reçu un petit bout du mur de Berlin, une paire de lunettes pour voir en trois dimensions les plus belles vues de Prague.

La musique, n’est pas oubliée, quand on ouvre la carte en deux, juste à l’endroit de la pliure, les mélopées se développent, pas trop de notes, juste ce qu’il faut.

Les cartes parfumées, j’en ai reçues aussi : lilas, œillet, violette…. Foin, paille…Pour les plus anciennes.

De l’amour, de l’amitié, de l’affection, avec toutes les couleurs du monde, sur tous les chemins parcourus, vous vous rendez compte, on pense à moi de là-bas, dans les plus petits recoins on me fait coucou, quelle chance j’ai !

Mes cartes, c’est comme à la bibliothèque, un livre mal rangé est un livre perdu…

Alors, je les laisse entre elles, la mer, la montagne, l’Orient et l’Occident, tous les continents je vous dis, s’entendent à merveille avec les pensées de tous ceux qui ont pensé à moi.

Quand vous ouvrez votre boîte aux lettres, le matin, et que vous tombez sur New-York ou la Lozère, ça fait chaud au cœur, pour vous aussi ça fait ça ?

Tiens, je n’ai reçu aucune carte d’une autre planète, cherchons un peu, voyons de plus près, impossible, tout va tomber, refermons la porte… De toute façon j’ai tout dans mon cœur.













27 commentaires:

CLAIRE....... a dit…

que dire de plus....
ENCORE,
ENCORE............
ENCORE DU PLAISIR DE TE LIRE,
encore, aussi, des cartes postale,
dans nos boites aux lettres,
j'en recois peu,
mais moi aussi, je les garde...
ET,
a lire ton billet, ca donne envie de t'en envoyer...
BELLE ET DOUCE JOURNEE A TOI,
bisesssssssssssss

maite a dit…

Quelle belle histoire à partir de cartes postales...très poétique.
Habitant Biarritz, j'ai vendu pendant des années des cartes postales au point de vente du rocher de la Vierge (je me demande encore comment j'ai pu atterrir là...). Et c'était très émouvant d'observer les gens choisir toutes ces cartes pour les membres de leur famille et leurs amis, choisissant celle-ci ou telle autre avec attention et amour ; alors que l'on pourrait facilement envoyer la même à tout le monde...
J'ai tellement déménagé que je n'ai pas gardé toutes les cartes reçues et je l'ai souvent regretté.
Merci encore pour cette belle mise en scène, bonne journée, a presto !

Album vénitien a dit…

Moi aussi je garde et cela devient périlleux, vous savez pourquoi :-) Ces derniers mois, j'ai beaucoup trié : ma mère gardait tout!!! C'est ainsi que j'ai pu revivre par cartes interposés ma petite enfance, la jeunesse de mes filles, les évènements familiaux tels les anniversaires...les voyages...ce fut très émouvant et plutôt que de jeter , j'ai tout mis dans des cartons en me disant que la génération suivante aviserait ! :-)))

Chic a dit…

:) Ah voilà un lieu chargé d'Histoire :) que j'aimerais beaucoup visiter : Jerusalem. Bisou

norma c a dit…

Tu sais, d'une autre planète, tu peux en recevoir une, il suffit de t'envoyer une carte avec le Patit Prince...

Danielle a dit…

Claire, merci de ton enthousiasme, merci.

Bonne soirée à très bientôt

Danielle a dit…

Claire, merci de ton enthousiasme, merci, à tout bientôt.

Danielle a dit…

Maite, comme nous pouvons nous rejoindre sur les cartes postales, merci d'être passée pour raconter tes années de cartes postales.

Bonne soirée

Danielle a dit…

Danielle, quelle surprise alors toutes ces cartes de ta maman... Moi aussi je fais ça pour les photos, je me dis, aux suivants... Ils verront bien.

A très bientôt.

Danielle a dit…

Jérusalem, oui, j'y ai beaucoup réfléchi, et puis j'ai choisi New York...

Mais je vais encore réfléchir...

Bonsoir Chic.

Danielle a dit…

C'est vrai Norma je n'y avais pas pensé au Petit Prince :)))

Bises du soir à toi, merci

VenetiaMicio a dit…

Et bien je l'ai beaucoup aimée cette petite historiette de cartes postales.
Comme je ne connais pas ton adresse, je vais t'envoyer une bouteille à la mer et peut être un jour tu recevras de mes nouvelles !
bonne nuit
Danielle

autourdupuits a dit…

Les cartes postales ici rejoignent les livres,elles sont glissées dans le livre de base du moment.
Pendant quelques années les cartes postales sont un peu passées de mode et puis cela repart.
Toujours une bien jolie façon de nous conter les choses avec de jolis mots oubliés ,mélopées.
Merci et bonne journée

Danielle a dit…

Danielle, merci pour la bouteille, dès que je suis au bord de la mer je la chercher :)))

très bonne journée à toi.

Danielle a dit…

Françoise, ravie que tu sois passée lire mes cartes postale...

Passe une très bonne journée ensoleillée.

Georg Friedrich a dit…

Le bout de mur de Berlin, la Lozère c'est moi!!! Le parquet aussi c'est moi!!! ah ah ah!!! Merci Danielle pour cette très belle histoire! Vous oubliez dans ce florilège la carte postale bouquet de fleurs... mais je vous pardonne, on n'a pas encore trouvé des cartes postales qui dégagent un parfum inoubliable!

Danielle a dit…

Biens sûr GF il y a beaucoup de très belles cartes qui me viennent de toi...

Le bouquet de fleurs fleu aussi dans mon petit placard ou sur ma bibliothèque...:)))

Merci à toi d'être passé par chez moi, relire les cartes...

Gros bisous du jour

Les Idées Heureuses a dit…

Quel joli message, plein de douceur et d'affection. Personnellement je les ai toutes gardées surtout depuis.... que j'enseigne...heu... cela fait 38 ans au moins. Je les mets dans des albums 500 vues sans ordre chronologique mais par thème. Il y a celles qui n'ont pas le format, celles-là je les avais mises dans une grande boîte que je suis d'ailleurs entrain de ranger car c'était un peu en vrac. Il y a aussi les faire-parts, les naissances, les mariages, les disparitions, tout ce qui anime la vie d'un chacun.
Ma fille et mon fils de temps en temps les "feuillètent" et relisent les messages.
Il y a aussi la mémoire des écritures, les mots et leurs lettres serrés, arrondis, saccadés, dessinés au bic, au crayon, à l'encre, avec la petite main de l'enfance encore maladroite et appliquée, celle de l'adolescence et tous ses petits agréments, puis celle de l'adulte...
Tiens je vais aller y jeter un coup d'œil...
Bon week-end Danielle
J'ai été ravie de voir que je n'étais pas la seule à garder la mémoire de toutes ces pensées amicales et familiales.

Danielle a dit…

Quel immense tableau vous devez avoir sous les yeux, 38ans de paysages, et de sympathie!! Avec ma petite décennie,je ne compte preque pas...:)))

Martine, je suis ravie si ce billet vous fait replonger dans ces charmants souvenirs.

Bon Week-end en tout cas.

A bientôt.

beatrice De a dit…

Ca sent vraiment les vacances !
Où es-tu dans la carte française. Je viens dans la Creuse pour le championnat de France d'orpaillage ä Champannat, à l'étang de Nante, à 15 km. d'Aubusson, le 10 et 11 juillet. Mais je vais vadrouiller dans la région pendant 10 à 15 jours. je vais aller voir les musées de Limoges et d'Aubusson, mais encore... d'autres idées pour moi ?

beatrice De a dit…

Des cartes postales, j'en ai beaucoup employé dans mes vitrines ; vitrines d'été avec des poches pour y présenter les lunettes, agrémentées de cartes postales. Vitrine de nouvel An 2000, avec les chiffres 2000 découpés dans du bois , peint, piqués de cartes postales de montagnes. * Nous sommes à la hauteur de vos désirs *, pour une régie immobilière. Ensuite, d'année en année, je changeais le dernier chiffre, et recommençais dans des vitrines de pharmacies.

Très sympa à recevoir, les cartes postales. Une petite pensée d'ailleurs d'amis.

beatrice De a dit…

Encore un petit mot sur carte postale. Des cartes, j'en ai des centaines... non écrites. Chaque fois que j'allais quelque part, j'en achetais. J'ai mesuré la longueur dans le tiroir, 50 cm. de cartes debouts. Parfois j'en envoie encore, je trouve toujours une carte pour illustrer un propos.

beatrice De a dit…

... Plus toutes celles, couchées, dans les tiroirs du secrétaire...

beatrice De a dit…

Si tu m'envoies ton adresse sur mon mail, la petite enveloppe du blog, je t'envoies une carte postale de ... France... ou de Suisse.

Danielle a dit…

Béatrice en ce moment je suis en Avignon...au festival.

Je vois que toi me bats à plate couture pour le nombre de cartes, mais en fait je crois que Martine est loin devant nous :)))



Merci chère Béatrice pour tous tes récits de cartes postales,dans les vitrines et dans tes tiroirs... merci mille fois pour l'envoi de carte, je vais essayer de trouver l'enveloppe pour te donner mon adresse. Je pense aussi avoir bien reçu tous tes messages.

Bonne vacances Béatrice en France...

A tout bientôt...

Danielle a dit…

Tu vois Béatrice il y a les 5 petits mots... trop bien !

Bises du soir.

Anonyme a dit…

Дарите женщинам цветы не порно да задорно случайно ли у статуи свободы нет кольца на безымянном пальце
!!!