lundi 27 juin 2011

On n’a qu’une vie, autant en profiter !


Jaune
Souvent je me suis dit ça, qu'il fallait forcer la chance, ne pas s’arrêter en si bon chemin, ne pas penser à demain, faire d'aujourd’hui le premier matin et ça, tous les matins.

Espérer, respirer, aimer, c’est pour tout de suite, pas de projets à trop long terme, l’échéance c’est maintenant, pendant qu’il en est encore temps, mais tout mon temps.

Après avoir eu des enfants, les consoler, les aimer, partager, donner, applaudir, les regarder rire et être heureux…Après, il y a encore plein de routes à prendre, quand ils sont bien droits dans leurs bottes, il faut continuer sans eux, à côté, pas loin, pas trop loin surtout, tout de suite et maintenant.


Je n’ai pas de boussole, pas de carte pour guider mes pas…Juste les cloches des vaches dans les champs, mes jambes sont encore solides, à part le genou, pour faire le tour du monde, en avion…

La vie passe comme un éclair, il ne faut pas trop tarder pour tout voir, tout comprendre, rien voir, rien comprendre, il faut avancer sans être poussée, marcher à mon pas…

Je pense souvent à cet espace de temps si court, si petit qu’est une vie, chaque minute compte, j’ai une horloge dans mon corps, mais quelque fois je la perds, je perds le nord…

Dépêche-toi, ne prends pas trop de temps pour ne rien faire, ne reste pas trop seule, il y a du monde à ta porte, ouvre grand…

Pour m’habiller, me loger, me nourrir et  me distraire, tous les achats de nécessité, je peux, pour les vacances, les cadeaux et les impôts je peux, pour les impondérables faut voir, pour les faux frais qui deviennent vrais, c’est dur…

Vous voyez, pas à plaindre.

Je vis au jour du jour, chaque jour est un nouveau jour à vivre avec plaisir.


Vert
Mais… Je pense que dans le monde entier c’est pareil, même en changeant de latitude, tout le monde veut vivre bien sa vie. Je l'ai vu, je l'ai vérifié, les gens sont partout les mêmes, ils veulent avoir une belle vie, surtout pour leurs enfants, pour eux, ils ont déjà fait une croix sur leur génération !

Mais ce n’est pas possible du tout, et même sous la même latitude, les faux frais tu repasseras, beaucoup ne peuvent pas.

Quand je suis allée au Cambodge, j’ai bien vu à la loupe que vivre bien tous les jours, c’étaient des mots de touristes, pas une pointe de vrai là-dedans. Pour les photos c’est beau, totalement exotique, ça change carrément, il y a bien les petits mendiants ça et là, chassés comme des mouches, ils ne vont pas nous gâcher notre voyage quand même ! Pas possible de raconter à la loupe, il y aurait trop à dire, à redire.

Une vie il n’y en a qu’une, les gens de là-bas, ils ne vont pas pouvoir être servis deux fois, les gens d’ici non plus, comment faire ?


Bleu
Réfléchissons bien, le matin dès que je me lève je ne pense pas au monde entier, c’est sûr, moi je n’ai pas trouvé de solutions magiques pour que tous les gens du monde vivent une belle vie tous les matins, c’est possible ça ? Oui, peut-être, sans doute, ça se pourrait, pourquoi pas, bonne idée, pas de problème, quelques petits problèmes, mais il va falloir attendre un peu, pourtant, il faudrait se dépêcher avant que tout le monde ne meurt, là-bas, ici aussi d'ailleurs, par quoi on peut commencer ? 

Pas d’idée, trop compliqué, tiens, il faut que je prenne mes remèdes pour mon mal de tête…Bon, par quoi
on commence ?

8 commentaires:

autourdupuits a dit…

Oui Danielle nous vivons dans un monde de nantis et nous ne le savons pas on s'en doute peut-être et encore.
Quoi que nous fassions je ne pense pas hélas que cela change beaucoup de choses pour ces pauvres gens.
Tu sais pas besoin de regarder bien loin,je vois tous les jours dans mes activités des gens pour lesquels les faux frais....
Ils ne savent même pas ce que c'est.
Par contre Danielle il y a une chose qui est certaine nous sommes simplement de passage ici ,et nous ne sommes qu'une plume
Donc comme de toute façon cela ne changera rien hélas,profite bien de la vie et pense un peu à ta valise!
Et ton sac au fait???
Bises chaudes de l'AM parisien 38°

Danielle a dit…

Oui Françoise, une plume...

Oui, autour de moi aussi les faux frais... Beaucoup de gens ne peuvent pas.

J'ai le sac, en tissu synthétique (joli) léger avec des poches, en bandoulière, si je pouvais m'acheter un genou en tissu synthétique, ça serait bien, même sans poche :-)))

Bises parisiennes comme toi à 38...

beatrice De a dit…

Qu'une vie ? Je n'en suis pas si sûre !

Qu'adviendrait-il des intouchables en Indes, si l'espoir d'une vie meilleure ne les concernait pas. Il y aurait des révoltes plus souvent qu'à son tour.

Danielle a dit…

Possible Béatrice tu as raison mon propos est tout à fait ethnocentrique, je n'avais pas du tout pensé à tous ceux qui espèrent une autre vie...

C'est vrai de vrai...

En Occident une seule vie est l'idée la plus souvent partagée, par moi aussi...

Merci d'aller plus loin dans ton commentaire.

Bises du soir.

Michelaise a dit…

Nous vivons, quoiqu'on dise, dans un pays où il fait bon vivre... et nous ne le savons pas... c'est le principe de la pyramide de Maslow : j'avais justement envie de faire un billet là-dessus, dès lors qu'un besoin est satisfait, un désir surgit et on se sent, trop souvent, insatisfait, en manque, brimé... pourtant, pourtant tu as raison. Disons tout modestement que le premier pas pourrait consister à ne pas geindre, à ne pas être indécent et à savoir apprécier ce que l'on a. Chose que tu fais admirablement Danielle !!

Michelaise a dit…

Ah ah j'ai eu des nouvelles du sac !! Bonne Venise Danielle, en espérant que ton genou ne te fera pas souffrir...

Danielle a dit…

Chère Michelaise, si si nous le savons mais bien des gens font semblant de na pas le savoir... Des jamais satisfaits, des madame Bovary nous sommes légion...

Pourtant moi je suis contente de prendre mon petit déjeuner, toujours le même avec joie, je ne sais pas pourquoi...

Oui, Michelaise pouvoir apprécier ce que l'on a, pas seulement les choses, mais les gens aussi.

C'est vrai Michelaise, je trouve beaux tous les matins, ça ne m'empêche pas de réfléchir.

Merci de ton commentaire généreux.

Bise du soir.

Danielle a dit…

PS Michelaise oui j'ai le sac super léger et pas moche :-)))

Le genou je vais faire avec, mais l'enthousiasme va m'emporter, je le sais...

Re-bise du soir à toi.