jeudi 23 juin 2011

Il giorno delle sorelle... Un jour du tonnerre !


C'est mon anniversaire... Demain

Mais pas du tout, je ne vais pas pouvoir fêter mon anniversaire, mettre les petits plats dans les grands à la maison, crème caramel,  nappe blanche et tourbillon, pour se mettre tous d'accord sur le jour, tu imagines le nombre de mails qu'il faudrait que je fasse, vraiment je ne peux pas, trop de choses à faire avant de partir à Venise, à peine 10 jours d'avance, tu te rends compte, pour finir ma valise... Je ne me fais aucun soucis, tout le monde va me téléphoner : bon anniversaire, de la chance, de la santé, le tour du monde, pourquoi pas ? Les petits sourires dans la voix, ça va beaucoup me plaire, demain, je vais adorer être tout le temps dérangée...

Bien sûr elle comprenait, on fera autrement voilà tout, pas plus compliqué que ça...  On va fêter  ma nouvelle maturité à deux, au petit resto chinois, devant un bon plat de nouilles, herbes et nem... Magnifique !


Nemo et Mosko, pochoirs de Belleville

De toute façon c'est notre jour (voir mon post du 3 mais 2011 pour comprendre "notre jour de soeurs"), bon, je résume quand même pour ceux qui n'étaient pas encore là : on fait tous les mois "un jour de soeurs", on déjeune à Belleville, et puis, suivant le temps, on reste à se balader, on bavarde beaucoup, on prend des photos, on découvre chaque fois quelque chose d'inconnu, ou on se replie sur un musée en cas de pluie. Donc, elle me fêtera mon anniversaire avec un jour d'avance, j'ai beaucoup de chance d'être mûre un jour avant. On arrivait pile à l'heure à notre rendes-vous, j'ai tourné le coin de la rue à la minute près, on a fait des grands gestes de loin, hou-hou, c'est moi !!! J'arrive... On se serre dans les bras.

Un nouveau resto, il fallait bien ça, elle nous avait dit la dame rencontrée le mois dernier, devant le petit boui-boui où on lisait la carte : c'est délicieux ici, c'est toujours plein, faut arriver tôt, mais je vous assure, c'est le meilleur que je connaisse, d'accord, on l'essayera la prochaine fois, et la dame était partie avec un sourire large comme ça...

On y était, tout petit minuscule le resto, pas beaucoup de plats au programme, comme on aime, vous buvez quoi ? De l'eau s'il vous plaît, et c'était parti, un sublime Bo Bun, on adore, pas trop grand, pas trop petit, plein de saveurs, on pouvait les sentir une par une, les herbes, les vermicelles, les nems, le poulet, parfait ! Non, non et non on ne donnera jamais l'adresse, il faut déjà rester debout pour avoir une table, ça non !

Nourrie-gâtée, j'ai étalé tous mes cadeaux sur la table, avant qu'il y ait trop de monde, on a fait ça dans l'intimité.


La boîte de peinture

Le petit café, c'est comme d'habitude, on le prend toujours ailleurs qu'au resto, on a remonté la rue et choisi un café qui faisait presque pas café tellement il ressemblait à une boîte de peinture, il y avait mille détails dans tous les coins, trop c'est trop, mais là, ça faisait tout juste assez. "Regardez nos sirops, et cette tête de mort, notre menu, et nos soirées" : elle parlait tout en nettoyant ses oranges, faut pas qu'elle soient contaminées... Ouais, mais avec votre petit chiffon ça va pas suffire, il faudrait une brosse, une petite brosse et puis les tremper dans l'eau, elle continuait à les essuyer façon caresses qui, je pense, n'auraient pas fait de mal à un microbe...



Le bateau dans la boîte de peinture


La tête de mort qu'elle aime beaucoup, la Vanité du café

Elle nous a fait tout visiter, chaque recoin de son café, et même la belle collection de sirops, le bateau, la tête de mort, tout tout tout, j'adore le quartier, dit-elle en continuant de caresser ses oranges... Vous trouvez que c'est beau ici, moi je ne vois plus rien, mais nous, on voyait bien que c'était la palette d'un peintre.


La jeune femme au comptoir après le nettoyage des oranges

Vous voulez que je vous prenne en photo toutes les deux ? Bien sûr, avec plaisir, et voilà qu'elle allume les lumières, on était sur la sellette, comme des vedettes de cinéma... Merci, merci c'est trop gentil, être prises en photo le jour de notre jour, c'est unique, vous ne trouvez pas ?

Elle a posé un petit gâteau dans notre petite assiette à café...

On s'est quittées très bonne amies, ma soeur me dit, ça sera notre quartier général, on reviendra toujours ici...Pour le café.

On a migré au Palais Royal pour notre promenade princière, totalement adaptée à notre après-midi.


Les colliers de perles d'Othoniel

Et hop ! On déboule à la belle station de métro "Palais Royal-Musée du Louvre" de Jean-Michel Othoniel : sur une grande tonnelle, il a mis des colliers de perles avec beaucoup de couleurs, en verre de Murano, l'aluminium habille tout le reste, sous la tonnelle il y a le banc des amoureux, la station s'appelle en vrai : "le Kiosque des noctambules", et le banc est vraiment pensé pour les amoureux... Je n'en reviens pas, ce bijou d'artiste est déjà installé depuis 10 ans, pour fêter le centenaire du métropolitain, la RATP avait passé commande....Je me disais aussi qu'il y avait beaucoup de poussière sur les perles...


Le banc des amoureux, si on regarde bien à travers le grillage...

Il y a du monde partout, pourtant le jardin du Palais Royal n'est pas plein, il reste de la place entre les arbres, sous les arcades, pas trop de touristes aujourd'hui, on peut même rentrer au Grand Vefour jeter un oeil, c''est permis, quel beau jour. Les colonnes Buren sont en réfection, il y a un cordon rouge tout autour de l'oeuvre, pas un chat pour jouer à saute-mouton... L'idéal pour la photo.


Les colonnes de Buren

On fait le tour du beau jardin, les tilleuls sont toujours bien taillés en carré, pas une feuille ne dépasse,  il y aura de la musique ce soir, ça se prépare...


Les tilleuls toujours bien peignés

Beaucoup de magasins sont fermés, les loyers doivent être rudement chers ici, d'autres ont changé, un dernier coup de pinceau ici, on ouvre demain... Le parfumeur "Les roses de Rosine", qui ne faisait que des parfums à la rose, a le petit air fané des roses anciennes, ce parfumeur cultive l'art de ne pas paraître jeune, les parfums à la rose, qui va mettre ça aujourd'hui ? Moi, j'adore, un tas de jeunettes sortent de la boutique, c'est le printemps sous les arcades, les pétales de roses, ça n'a pas d'âge...

On a mal aux jambes, au genou, l'appareil photo est au bout du rouleau... Allez, on prend un dernier verre, un thé Earl grey, celui qu'on préfère, 10 euros, de quoi manger 5 jours midi et soir au Cambodge !


Le sarcophage du Ministère de la culture et de la communication

Nous avons longé le Ministère de la culture et de la communication, entièrement gaîné d'une résille métallique, qui donne à l'ensemble des allure de sarcophage ! Ce remaniement date de 1995, pour l'installation du Ministère


Voilà le beau passage Véro-Dodat, très élégant avec ses devantures serties de cuivre. Construit en 1826, ce passage était très fréquenté, la tragédienne Rachel y occupa un appartement dans les étages, les copropriétaires ont refusé son classement au titre des Monuments historiques, il fut entièrement restauré en 1997 . La façade de la galerie sur la rue du Bouloi est décorée de deux statues dans des niches, qui représentent Hermès avec son casque ailé et un caducée à la main, dieu des commerçants, et Héraclès vêtu de la peau du lion de Némée.



Le thé à 5 euros et le passage Véro-Dodat


On n'en pouvait plus, j'ai repris mon autobus, ma soeur son métro, des baisers, des "au revoir", on a passé une journée formidable, du bonheur, que du bonheur... Il faudra attendre bien longtemps le jour de notre jour, car les vacances arrivent, je pars à Venise... Mais nous n'avons pas dit notre dernier mot, an août, on trouvera bien une belle journée...



Encore quelques jours pour boucler ma valise... Je me dépêche.

19 commentaires:

Marie-Josée a dit…

Et bien, Danielle, deux souhaits conjugués : bon anniversaire, tout d'abord, et puis bon séjour vénitien! Trouveras-tu là-bas quelques cafés Internet pour nous tenir au courant ou seras-tu trop occupée à baguenauder dans Venise pour déguster chaque minute? Merci, en tout cas, pour cette jolie promenade avec arrêt dans mon lieu de prédilection à Paris : les jardins du Palais-Royal où se promène le fantôme de Colette en compagnie de celui de Cocteau...

Anonyme a dit…

Très bon Venise à vous.
M.17

Album vénitien a dit…

Et une Danielle ! Une!:-)) Tout d'abord, heureux anniversaire et bravo pour la jolie ballade dans Paris.Je vous envie..mais je vous envie!!!et que lis-je? Venise tout bientôt??? Alors là ....ce n'est plus de l'envie c'est de la jalousie...mais très amicale bien sûr...dès lors...excellent séjour vénitien...mai quelle chance elle a ,cette Danielle-là!! :-)
Danielle

Danielle a dit…

Marie-Josée, comme c'est drôle, je voulais photographier la plaque "de Colette" sur la façade de sa maison, mais il n'y avait pas assez de lumière...


Mais sa lumière est aussi au Canada :-)))

A Venise j'emporte mon ordinateur de poche, mais je ne vais sans doute pas poster... Il faudra attendre mon retour pour tout dire...

Merci pour le bon anniversaire... Je garde.


Maris-Josée, à tout bientôt, très bientôt.

Danielle a dit…

Chère Danielle vous devriez me laisser votre adresse sur mon mail (dans mon profil)je me ferais un plaisir de vous envoyer une belle carte de Venise, un petit remontant qui vous fera tous les biens...

D'accord ?

Tout va bien aller vous verrez, je vous embrasse.

A bientôt.

AnnaLivia a dit…

Bon anniversaire Danielle!! Je te souhaite une douce journée et bons préparatifs pour le beau voyage à venir : )
Bises,
à bientôt

Danielle a dit…

Merci beaucoup AnnaLivia, je m'active pour le départ !!!

Bises du matin d'ici.

Danielle

Danielle a dit…

M17 grand merci de votre visite, je vous raconte Venise en rentrant, j'espère...

Bonne journée, vraiment bonne.

autourdupuits a dit…

Bon anniversaire
Reste au large à Venise c'est noir de monde,du moins pour moi qui suis une grande sauvage
Bises aux embruns bretons du matin

Danielle a dit…

Merci Françoise, j'ai bien senti sur ton billet qu'il y avait du monde, ce que je redoute !!!

Je vais finir par ne plus y aller... Chaque année mes envies sont très contradictoires...

Moi aussi je suis une grande sauvage, je grommelle souvent... A Venise j'ai pas fini :-)))

Bons embruns, bon vent et beaux paysages tranquilles pour toi...

Bises du jour.

Enitram a dit…

Bon anniversaire Danielle!! J'aime ton billet parfumé à la rose, merci pour l'adresse! Dommage, après Bagatelle j'y serais bien allée chercher mon parfum de roses!!!! La prochaine fois! Et tu m'emmèneras chez ton chinois, je rêve....
Venise en été, peut-être aussi un rêve....
Bon journée

Michelaise a dit…

Bon anniversaire Danielle et cette fois-ci le bon jour ! enfin si j'ai bien suivi. Des bisous, des bisous !!
Tu es marrante avec ton resto secret, avec les photos on doit pouvoir le retrouver !!! enfin les parisiennes pas moi évidemment ! Jolie balade et super après-midi, c"est une sacrée chance d'avoir une soeur !! Bon, moi j'en ai une petite soeur mais elle habite Paris et elle est surbookée ! si elle passe (ou repasse) par là, elle confirmera ! Soigne bien tes valises et surtout ton petit sac ! Bon séjour vénitien

Michelaise a dit…

ah Danielle, je lis ton comm "je vais finir par ne plus y aller..." j'avoue que la dernière fois je me suis dit "pas prête de revenir, trop de monde" et c'était en octobre. Bref, au moins, dans la plaine du Pô, on est tranquille ! Certes, on finit par y retourner mais moins souvent qu'avant !

Danielle a dit…

Enitram, le marchand de parfum à la rose est bien sous les arcades du Palais Royal, pas loin du grand Vefour on ne peut le louper, pour le resto chinois c'est une autre
histoire :-)))

Merci à toi pour le bon anniversaire, je suis contente...

Bises du jour.

Danielle a dit…

Michelaise merci aussi pour l'anniversaire, trop bien ! :-)))

mais je n'ai pas fait de photo du resto, aucune :-)))

Oui, tu sais je suis effrayée d'aller dans le monde de Venise, il y a tout le temps du monde à Venise, pas plus en juillet qu'en Octobre...

Je vais voir cette année, je vais voir comment se passe passe le mois de juillet : supportable, insupportable ! Peut-être que l'année prochaine ça sera l'Indre pendant deux mois ? Biens sûr je n'oublie pas le sac idéal :-)))

Je te bises du jour.

zen a dit…

Oh, j'ai raté.
Alors avec un peu de retard, Bon anniversaire Danielle et du bonheur pour tous les jours.
Bises

Danielle a dit…

Merci chère Zen, mon anniversaire ç'est une décoration, un prétexte...:-)))

Merci, merci et je suis contente de te voir en ligne chez moi.

Passe un bon WE, beau beau...

Chic a dit…

Encore ! Encore ! :-)) Bises

Danielle a dit…

Merci Chic de ton passage :-)))))

Bises du jour