lundi 6 décembre 2010

Le billet de 10 euros...

Le beau billet

L’autre jour, comme j’allais faire mes courses, j’ai trouvé un billet tout neuf de 10 euros ! Je marchais tranquillement vers le centre commercial, grand temple de la consommation de ma ville…

Près du distributeur de billets, il y avait la queue, et 2 mètres plus loin je vois, collé au pied du mur, un beau billet tout neuf qui avait sans doute volé avec le vent… De la main du receveur, à la mienne, en toute innocence…

Moi, j’ai toujours rêvé de trouver l’argent dans la rue… Je me souviens de l’expression de ma maman qui me disait, quand je me faisais tirer l’oreille pour accepter sa participation à un achat que je trouvais coûteux : tu trouves l’argent dans la rue, toi ? Ce qui voulait dire : ce que tu veux acheter est tellement cher, et comme tu ne trouveras pas d'argent dans la rue pour l'acheter, laisse-moi t'aider.

Je pense aussi à une expression d'une de mes tantes, qui répondit un jour à une vendeuse d'un Monoprix qui faisait la tête parce que son billet n'était pas impeccable : ben moi, je voudrais bien en avoir des wagons des billets, comme ça !

En trouvant ce billet de 10 euros, j’ai pensé à elles.

J’ai repensé aussi dans le même temps à l’achat de places au guichet d’un théâtre parisien (le Vieux Colombier, un vieux théâtre crée en 1917, et repris par la Comédie Française en 1993), il y a très très longtemps. J'étais jeune et toute contente d’avoir eu des places pas trop chères, je me réjouissais du spectacle, de la soirée, la vie était belle.
Le vieux Colombier
Un peu plus loin, en regardant mon porte-monnaie, je m'étais aperçue que j’avais perdu une grosse somme d’argent en payant mes places, j’ai eu honte, tant d’argent, je pense que cette somme à l’époque devait représenter à peu près 200 euros de nos jours… Donc pas mal d'argent, les places de théâtre devenaient horriblement chères !

J’étais très en colère après moi, et la soirée théâtrale fut totalement gâchée, vous imaginez bien... J’avais réservé cette somme pour faire des achats de vêtements, je n’ai plus le souvenir précis des vêtements que je n’ai pas achetés, seul celui de la perte m’est resté... Dans ma famille, personne ne m'avait culpabilisée... C'était presque pire.

Je revoyais la scène en boucle, moi perdant les billets, et lui/elle les ramassant avec le sourire.

Depuis, je ne passe jamais devant ce théâtre sans repenser à ce petit tour de passe-passe. Cette semaine, j'ai pris la photo pour l'exorciser, mais avec le sourire, car depuis le temps, je me suis pardonnée. J'y suis retournée en spectatrice amnésique plusieurs fois depuis...

Mais la providence ne m'a pas abandonnée pour autant, depuis la perte de mes 200 euros, j'ai trouvé souvent de l'argent par terre, comme le petit Poucet, j'ai ramassé ça et là quelques pièces de monnaie semées discrètement, plus rarement des billets, sauf ceux laissés entre les dents du distributeur de billets par un distrait, quatre billets de 100 Francs...

Vous trouvez de l'argent dans la rue, vous ?

16 commentaires:

Miss Lemon a dit…

Non jamais Danielle !

Cela me fait penser à une anecdote.
Lorsque mes enfants étaient plus petits et toujours compères ils se ruaient sans un mot d'avertissement sur le premier horodateur venu et s'empressaient de soulever la petite trappe du rendu de monnaie, ils trouvaient régulièrement de l'argent, des misères de centimes!
J'en venais à me demander, mis à part la petite compétition qu'ils se livraient, "moi premier"!!! quel manque les poussait ainsi ...
Mais tout cela avait commencé par ma fille qui toute petite,cinq ans alors, avait eu la curiosité de soulever la trappe...
Elle avait trouvé un euro, était très fière et son grand frère bien jaloux... je lui donnais alors le conseil de glisser cette pièce dans sa poche afin de ne pas la perdre mais elle ne voulait pas la cacher.
Son petit bonheur fut de courte durée la pauvre enfant laissa échapper sa pièce qui se perdit dans une bouche d'égout.
Ce fut une grande perte pour elle et très symbolique.
La compétition à l'horodateur entre frère et sœur commençait ...

C'est amusant de se souvenir ainsi.
Bonne journée Danielle.

Felice a dit…

Bonjour Danielle,

Aujourd'hui, ce sera peine perdue pour trouver des sous : la premièretempête de neige et de vent a frappé le Québec! Il a fallu sortir la pelle et frayer une petite route pour promener mon grand chien qui ne voulait pas trop se geler les pattes! Alors pour les sous, il faudra attendre le retour du printemps, bien lointain malheureusement! Je me glisserais bien dans les valises d'Anna Livia pour un petit séjour parisien ou vénitien.

Portez-vous bien

norma c a dit…

Je crois que cela ne m'est jamais arrivé, Danielle, mais je n'en ai pas perdu, non plus...
C'est donc "normal" que cela t'arrive, à toi qui en avais perdu, un juste retour des choses...

Danielle a dit…

Miss, j'aime beaucoup ton anecdote et la petite compétition qui monte, qui monte, qui monte, entre le frère et la soeur :-)))

Bonheur de te lire.

Bonne soirée à toi.

Danielle a dit…

Felice du grand nord, quel plaisir de te lire, entre la neige et le grand chien point de petites pièces... Attendons le printemps...

AnnaLivia va au devant du froid et de l'eau même à Venise ça mouille :-)))

Belle soirée sà toi Felice.

Danielle a dit…

Norma, quelle belle idée, celle du juste retour, je n'y avais pas pensé, ça me soulage :-)))

Bises du soir à toi.

autourdupuits a dit…

Décidément Danielle!!
Je ne peux pas dire que je trouve de l'argent dans la rue quoi que...
Si quelques pièces,encore la semaine dernière et c'était dans un tel endroit que je me suis dit que c'était peut-être comme les fontaines dans lesquelles on jette sa pièce ,je n'y ai pas touché.

L'an passé "j'ai perdu" trois cents euros.
Ma mère hospitalisée à la suite d'un grave traumatisme m'avait demandé de retirer des espèces afin qu'elle règle certaines dépenses.Chose que j'ai faite.Au moment d'aller la voir à l'hôpital et de lui apporter la somme pas moyen de savoir ce que j'en avais fait.
J'ai donc sorti des espèces de sur mon compte et les lui ai apportées sans rien lui dire, me morfondant.
Ici aussi personne de mon entourage ne me culpabilisait.
Par contre j'ai retrouvé l'argent quatre ou cinq mois plus tard je ne préfère pas dire où,verte de honte....

J'ai répondu à ton dernier commentaire sur mes pages et laissé quelques idées de lecture
Bonne soirée

Danielle a dit…

Françoise, verte de honte ou pas, les 300 euros ont été retrouvés, super !! Quel souvenir pour toi !!

Merci pour les livres, j'y vais tout de suite, tout de suite...

Belle belle journée pour demain...

Artemisia a dit…

Oui ! cela m'est arrivé il y a déjà longtemps dans les années 80. J'ai trouvé 400 francs par terre. Les billets étaient soigneusement pliés tombés d'une poche ou d'un portefeuille ... Eh, bien, j'ai été au commissariat le dire un peu naïvement... Le policier de service à l'accueil me dit textuellement : "oh là là ! ça va nous faire de la paperasse ! et puis il n'y a pas le nom du propriétaire écrit sur les billet, et puis si je les garde ici on va les boire les 400 Frs. Alors vous les gardez et vous vous faites un cadeau avec ... Et bien je l'ai écouté, je suis allée directement dans un grand magasin m'acheter pour 400 francs de cassettes de musique !

Danielle a dit…

Artemisia, quel bons sens ils ont eu ces policiers :-)))

Vive la musique au frais du distrait !! Hélas !

Belle belle journée à toi.

beatrice De a dit…

Artemisia. Danielle.

Quelqu'un qui perd des sous, ne vas pas forcément les chercher au poste des objets trouvés. La personne doit être convaincue que l'argent trouvé restera dans les mains du *trouveur*.
Par contre, c'est une question de confiance, si c'est un porte monnaie, avec des papiers personnels, c'est une autre histoire. La personne qui le ramène a droit à 10 % de la somme, en Suisse, après que la chose soit restée un certain temps sur les étagères, la somme reviens à celui l'a trouvé. Si il y a un nom la personne est avertie.
Vous pouvez avertir vous-même la personne, c'est ce que j'ai fait après avoir trouvé un porte monnaie. Souvenir émouvant. Même si c'est la loi, il n'était pas question que je reçoive une participation de ce père de famille.
Je ne me souviens pas avoir perdu de l'argent, par contre j'en retrouve parfois dans un porte monnaie plus utilisé ou mis de côté pour faire partie de la trousse de voyage, ou dans la poche d'un sac évincé.

Danielle a dit…

Bravo Béatrice, un porte monnaie bien restitué vaut de l'or !!

Je n'ai jamais trouvé de porte monnaie...

Mais par contre, je me le suis fait volée quatre ou cinq fois... dans des circonstances différentes...

Bonne journée à toi.

VenetiaMicio a dit…

Personnellement je n'en ai jamais trouvé, ni perdu...Mais Ange a le chic pour "tomber" sur quelques billets. Dans un taxi, dans la rue et même une fois un billet de 10.000 lires au musée Guggenheim...abandonné sur le banc face au grand Canal !!!
Bisous

Danielle a dit…

Mais quel ange cet Ange, il a la main sous...:-)))

10.000 lires, on croit rêver !

Bises du soir Danielle

Amélie a dit…

j'ai un jour trouvé 10 euros par terre, ce devrait etre en 2006 je pense. dans un gros tas de feuilles d'automne, le long d'un trottoir, je ne sais pas pourquoi mon regard n'a vu que lui, ce joli billet aux couleurs ocrées... ce fut la seule fois. je n'ai jamais perdu d'argent, sauf un jour j'ai jeté malencontreusement 2 billets de concert et 2 billets de train pour Paris... je les avais dans la main au moment où je suis allée jeter les poubelles (quelle idée !!), j'avais économisé dur pour m'offrir ce voyage... j'ai meme contacté le service des camions-poubelles mais ils ne m'ont pas autorisée à venir chercher dans la déchetterie... j'y repense encore souvent.

Danielle a dit…

Ah Amélie ! quelle triste histoire pour les concerts et le voyage pour Paris, mais quel joli coup d'oeil pour le billet de 10 euros... Comme moi :-)))