lundi 19 mai 2014

New York, New York ! Histoire sans parole : kaléidoscope (7)



Yellow cab et autres couleurs...


Gare centrale


Devant la gare centrale


 Times Square


Barack Obama songeur, rencontre gare centrale


Trinity Church, XIXe, au milieu des gratte-ciels


Quartier chinois


Dans le métro...


Station Wall Street



Les lumières de la ville vues de Brooklyn


 Washington Square



Washington Square, Edward Hopper a vécu dans cette maison de 1913 à sa mort, émotion...


Agréable café ancien (Soho)


Halte réconfortante dans le café



Superbe maison avec armature en fonte du 19e (Soho)


Très bel immeuble, réhabilitation fraîche (Soho)



Espoirs à tous les prix


Travaux sur la promenade plantée, construction en cours d'un building


Vue de la promenade plantée (Ouest de Central Park)


Photo souvenir à Brooklyn

New York n'en finit pas de me surprendre, de m'enchanter, de m'intriguer, de me questionner, l'exploration de ses territoire est infinie, les briques et la fonte, le verre et l'acier se côtoient avec une harmonie incroyable...  

Prochainement : New York, New York ! Les boules Quies...

15 commentaires:

Album vénitien a dit…

Je te lis et te suis depuis le début de ton aventure et je me dis qu'il serait temps que ma fille nous montre ses photos.Elle est allée à NYK juste avant Pâques avec ses deux filleules...elles en sont revenues enchantées et tombées sous le charme envisagent déjà les économies pour un autre séjour.Ah, s'il n'y avait pas ce long vol..et si j'étais plus jeune.Je crois que toi aussi tu es envoûtée par cette ville, à des années-lumière de notre Venise.
Bises! j'attends le prochain billet :-)

Danielle a dit…

Merci Danielle de ta visite commentée :-)je comprends parfaitement ta fille et les économies à faire :-))

New York n'est pas à des années lumières de Venise, moi j'y vois une grande similitude : ce sont les constructions en briques... New York est une vieille ville...

Bises du soir à toi chère Danielle

Les Idées Heureuses a dit…

Le boulot m'a rattrapée...heureuse de retrouver chez toi ces images qui me font réagir de mon côté.
On poursuit donc la balade...et envisageons des économies pour une prochaine fuite...héhéhé.Pas tout de suite, tout de même, restons sages. Alain ne sera pas prier, comme il a adoré!
Mais avant, on se retrouvera bien à Venessia, n'est ce pas?
Bises tardives
Mamina de sclos

Les Idées Heureuses a dit…

..."ne se fera pas prier"

Marie Claude a dit…

J'apprécie vraiment ce voyage que tu nous fais partager,accompagné de tes commentaires.
Mon fils y est allé plusieurs fois,mais nous n'avons vu que très peu de photos...je me "rattrape" avec toi!
J'aime beaucoup la photo de Brooklyn.

Bisous

Danielle a dit…

Je compte bien sur toi Martine pour croiser nos photos :-))

Oui, faisons des économies...

Moi je suis sur Venise le mois de juillet.

En attendant termine bien ton année, je te bisesss fortes du matin.

Brigitte a dit…

Oui ville surprenante et certainement envoûtante et toujours de belles photos pour nous montrer 'tes' merveilles.
J'aime la vieille église au milieu de ces constructions modernes ,l'immeuble fraichement restauré,la maison avec façade en fonte .
Bises pluvieuses du matin

Danielle a dit…

Les beaux immeubles avec les façades en fonte s'appellent : cast-iron building, cette technique de la fonte permettait de construite de grands espaces hauts de plafond avec de larges fenêtres. Il y a dans ce quartier une foule de "merveilles "architecturales...

Passe une bonne journée Brigitte, même sous la pluie :-)

Bises du matin.

Danielle a dit…

ben, Marie-Claude que fait ton fils ? Qu'il se dépêche de te montrer ses belles photos...:-))

Tant pis pour lui si tu vois New York avec moi :-))

Nous sommes allées plusieurs fois sur cette promenade du soir pour prendre des photos de Wall Street la nuit, un régal !

Grosses bises Marie-Claude à très vite.

Marguerite-marie a dit…

je découvre les merveilles de Danielle qui est venue en visite sur mon log et je l'en remercie. Nous sommes allés à NY en 2002 rejoindre ma fille cadette qui était à l'université de Rutgers dans le New Jersey pour une année (en tant que chargée de cours dans le cadre de ses études à l'ENS Ulm) Elle était arrivée depuis le début septembre 2011 et avait vécu cet hallucinant mois de septembre.
Nous avons beaucoup aimé et sans doute y retournerons nous un de ces Jours.
mais grâce à toi je redécouvre cette ville avec tes photos très belles et les indications que tu nous donnes, merci.
à bientôt

Danielle a dit…

Marguerite-Marie, décidément beaucoup de monde connait New York et désire y retourner, comme je te comprends...

Merci d'avoir atterri chez moi en tout cas.

j'avais adoré la parade avec l'éléphant et la petite fille à Amiens avec la Cie Royal de Luxe, c'était d'une beauté à pleurer, d'ailleurs quelques personnes pleuraient sur le parcours, c'était si beau... Voilà pourquoi j'ai été si émue en voyant cette grosse machine sur ton blog...

Bises du soir.

Claudine Le Bagousse a dit…

Un meli mélo qui me ramène en arrière d'un petit mois et qui m'enchante , je vois que nous avons partagé beaucoup de promenade et de découvertes
Je pensais être repue de cette ville mais en fait non ...
Notre fils y vit alors peut être pourrons nous y retourner mais d'une autre manière !
Bonne journée
Merci pour ce regard new-yorkais

Danielle a dit…

Merci Claudine de vous balader avec moi...

Retour assuré pour vous auprès de votre fils... Belle perspective !

Amicalement à vous.

Michelaise a dit…

C'est marrant, vous aviez rendez-vous à NY avec Martine des idées heureuses ??
J'aime comparer votre approche de la même ville : la tienne est très "européenne" : NY y ressemble, toutes proportions agrdée, à Paris ou parfois à Londres !! Tu t'es attachée, comme à ton habitude, aux détails, à l'ambiance, aux "hommes". Martine nous la joue plus "art contemportain", mettant l'accent sur son esthétique moderniste. J'adore les deux approches.

Danielle a dit…

Oui, merci Michelaise pour ta comparaisons, c'est vraiment très passionnant de voir nos regards croisés, différents sur cette ville, tu as entièrement raison je n'ai cessé de voir NY comme je vois Paris, dans les coins et les couleurs, avec ses"hommes" et ses ambiances.

Gros bisous à toi