dimanche 2 mars 2014

Alain Resnais est mort... Avec fleurs et couronnes !


Alain Resnais (photo empruntée sur Internet)

Quel cinéaste ! Il a tant compté pour moi, depuis le début, avec son premier long métrage "Hiroshima mon amour", 1959, scénario écrit par Marguerite Duras, avec la merveilleuse Emmanuelle Riva et sa prosodie si particulière, si envoûtante... Combien de fois l'ai-je vu ? Je ne sais plus, mais toujours avec autant d'émotion... Ce film a été pour moi le début d'une grande fidélité et d'une énorme admiration pour son oeuvre.

Après Nuit et Brouillard, documentaire de 32 mn, mélange d'archives en noir et blanc et d'images tournées en couleur dans les camps d'extermination nazis (1955), et Hiroshima, il fit dix-neuf  long-métrages, je ne les ai pas tous vus, mais un certain nombre quand même : L'année dernière à Marienbad, Providence, Mon oncle d'Amérique, La vie est un roman, L'amour à mort, Mélo, Smoking / No smoking, On connaît la chanson (film musical), Pas sur la bouche (film musical), Cœurs, Les herbes folles, Vous n'avez encore rien vu... L'actrice de talent Sabine Azéma (son épouse depuis 1998), a tourné dans dix de ses films, donnant à chacun une envergure exceptionnelle. 

Il disait de son travail de cinéaste : « Je souhaite approcher par le film la complexité de la pensée, son mécanisme interne. Dès qu'on descend dans l'inconscient, l'émotion naît. Et le cinéma ne devrait être qu'un montage d'émotions. »

J'attends avec grande impatience son dernier film : Aimer, boire et manger... Quelle chance pour ses admirateurs, quel beau cadeau d'adieu, merci Monsieur Resnais, vous serez toujours vivant au cinéma, des milliers de gens verront et reverront vos films, vous pouvez dormir tranquille...




11 commentaires:

Marie-Paule a dit…

Je suis aussi une grande admiratrice de ce cinéaste exceptionnel et dont les films continueront à vivre.
Salut respectueux à l'homme et à l'artiste.

Michelaise a dit…

Je me permets de faire ici le copié-collé d'un post que je viens de faire sur un forum de lecture dont je suis membre (illustré avec la même photo que celle que tu as choisie ici):
"Il vient de nous quitter, il avait 91 ans et nous laisse des images fortes, des films cultes que nous reverrons toujours avec la même émotion.
Hiroshima mon amour et L'Année dernière à Marienbad bien sûr, mais tant d'autres grands moments : Mon oncle d'Amérique, Smoking / No Smoking et tous les derniers...
Courant mars, nous irons voir Aimer, boire et chanter, avec un petit pincement au coeur et une grande reconnaissance pour ce cinéaste un peu atypique, toujours jeune malgré son grand âge et parlant de thèmes qui "comptent" avec une grande effacacité : la mort, le livre-arbitre, la conscience, le déterminisme... son grand talent était qu'il se renouvelait sans cesse et si, parfois, de ce fait, il a pu nous décevoir", simplement parce qu'il nous surprenait, il restera un auteur novateur et débordant d'imagination. D'aucuns l'ont jugé trop cérébral ou trop loufoque, c'est selon, j'aimais son ton inattendu, et ses films "sans préavis" !! Du beau cinéma...
Au revoir Monsieur Resnais, merci pour les beaux moments que vous nous offrirez encore !!"

Danielle a dit…

Marie-Paul, nous voilà bien en peine... Alain Resnais n'est plus là... Mais son oeuvre demeure...

Moi aussi je suis triste.

Bises du soir.

Danielle a dit…

Merci Michelaise du copié/collé, nous avons été touchées par ce grand artiste, nous en faisons l'éloge en cœur attristés.

Je t'embrasse....

Marie Claude a dit…

Bel hommage que tu rends à ce grand cinéaste que j'aimais aussi.
Comme dit Michelaise il nous restera ces films cultes,heureusement!

Bisous du matin

Danielle a dit…

Marie-Claude, nous sommes beaucoup à l'aimer, il ne va pas disparaître de sitôt... Tant mieux.

Je te bisesss du soir.

mercerieambulante a dit…

Et nous si tristes...

Danielle a dit…

Oui, si tristes c'est vrai...

Vivement la sortie du dernier film...

A bientôt.

Brigitte a dit…

Triste oui mais heureuse de savoir ses films intemporels . Moi aussi j'aimais beaucoup ses film ...une grands perte ...
Bises du jour pour toi avec plein de soleil

Amélie a dit…

J'ai entendu mercredi matin sur France Inter une émission animée par Pascale Clark, elle avait invité 3 personnes qui connaissaient bien Alain Resnais, c'était très touchant. Il y avait Bruno Podalydès, Christophe Jeauffroy et Benoit Vuillermoz. Ils racontaient comment travailler avec Alain Resnais était un plaisir, il était "joueur" dans l'âme, il aimait ne pas choisir le comédien paraissant le plus approprié pour un rôle et ne pas aller dans cette facilité, pour choisir au contraire un autre comédien ; il prenait soin de chacun, de l'accessoiriste au premier rôle de son film, il parlait à tous avec respect, avec des mots choisis ; il avait toujours un autre projet de film en cours... A réécouter je pense : http://www.franceinter.fr/emission-comme-on-nous-parle-speciale-alain-resnais

Sûr que je vais aller voir "aimer boire et chanter" et vous ?

Danielle a dit…

Je vais réécouter l'émission, merci Amélie de me la signaler, moi aussi j'ai couru voir le film, j'en parle bientôt...

Bises du jour