dimanche 4 novembre 2012

Normandie... Quiberville... 2e épisode...



D'un côté...


Et de l'autre... Depuis 1934 !

Installé depuis 1934, le bazar est en liquidation... Terminé les boites en coquillages, les phares, les moulins à vent, les seaux et les pelles, tout est à vendre, place aux suivants...


Les lumières du soir et les jeux fantômes le long de l'esplanade


Derniers ramasseurs de coquillages et crevettes

Le soir, au bord de la plage, l'éclairage public scintille avec la mer, aucun enfant sur les jeux de plein air, il commence à faire froid, personne non plus près des petites vagues, exceptés quelques ramasseurs de coquillages penchés sur l'eau, les petits avenots glissent le long des vagues pour cueillir les crevettes...


La mer se retire



Tout le monde a déserté les lieux...


On ferme en rose et bleu

Le matin, mêmes paysages avec le soleil à l'est, les pêcheurs n'arrêtent jamais de pêcher, vendre, pêcher, vendre... Une vie qui doit demander beaucoup de travail et de douleurs pour gagner son pain...


Ligne orange pour les flotteurs, filets triés et rangés, le petit tracteur rouge derrière dans la maison de pêcheurs attend la prochaine sortie...


Dès le petit matin, le magasin est ouvert  : tout est très frais


 Les femmes à la préparation et à la vente : voyez les beaux tourteaux...

Tôt sur la plage, deux pêcheurs à la ligne moulinent sérieusement avec le gestes auguste du pêcheur qui jette au loin son fil à plomb, le plus loin possible pour les bonnes prises...


Au loin deux courageux qui moulinent


Le jour est clair, on ne quitte pas la partie


La mer, les nuage et la lune ne se quittent pas non plus



Détail avec lune


La falaise herbeuse veille sur les couleurs


La mer roule les galets inlassablement, c'est un beau matin !



Poursuivons la promenade en Normandie, bientôt l'épisode 3...

16 commentaires:

Les Idées Heureuses a dit…

Une certaine Melancolia...
Peut-être soupir d'aise de ne plus voir les "estrangers de l'été" pour les habitants de ces lieux...
Qui sait?
Belles prises de vues, Danielle, pour ces histoires brèves.
M de Sclos

Amélie a dit…

je ne connais pas du tout la Normandie mais cela a l'air fort charmant... et tout ce poisson frais m'a mis l'eau à la bouche... j'irai bien passer quelques jours là bas également... bonne journée :)

Amélie a dit…

je rajouterai que la dernière photo, avec ses 3 strates différentes (ciel, vagues, plage) est un ravissement pour les yeux... Chapeau la prise de vue ! on dirait un tableau créé par la main de l'homme...

Brigitte a dit…

Merci pour cette suite si jolie .
Ta dernière photo est superbe presque un tableau .
Bonne et belle journée à toi et bises

Danielle a dit…

Chère Martine, c'est vrai qu'être au bord de mer sans trop de touristes a un charme fou... Tout redevient normal...

Bises à toi à tout bientôt

Danielle a dit…

Amélie, la Normandie, je ne la connais pas non plus, mais ce que j'en ai vu me donne terriblement envie d'y retourner...

Merci pour mes photos, tu es trop gentille :-))))

Bises à toi et bonne journée.

Danielle a dit…

Brigitte trop bien de te voir passer dans mes vagues et mes falaises...

j'aime bien aussi la dernière photo pour ses strates :-)))

Bisous du jour.

Brigitte a dit…

Coucou ,

je suis allée à Etretat ,ta photo avec l'herbe me rappelle une que j'avais faite plongeant vers la mer avec toute la verdure c'était très magnifique .
Je conserve de cette virée de 4 jours de beaux souvenirs et j'y retournerais bien volontiers ...
Re-bises

Danielle a dit…

Brigitte je te comprends, et même mieux si je fais les mêmes photos que toi :-)))

Je comprends aussi ton désir d'y retourner...

Vive la Normandie !

re-bises du soir :-))))

Estelle a dit…

Magnifiques photos ,Danielle ! Merci et bonne soirée !

Danielle a dit…

Merci Estelle d'être passée entre mes photos :-)))))

Bises du soiŕ, à bientôt

autourdupuits a dit…

Voila où je vais m'approvisionner régulièrement.
Euh pour revenir sur ton billet précédent je ne suis pas tout à fait d'accord,ils ne vendent pas tous les jours car hélas pour eux ils ne peuvent pas "sortir" tous les jours parfois le vent les empêche de sortir car leurs bateaux ne sont pas assez gros,seuls les pêcheurs de Dieppe sortent presque tous les jours.
Tu devrais y revenir en hiver et montrer les conditions dans lesquelles les femmes des pêcheurs travaillent .
Cela remettrait la tête à l'endroit d'aucunes et leur ferait prendre conscience de leurs privilèges et bonheur!!
Bonne journée

Danielle a dit…

Tu as raison de le préciser Françoise, sans doute il y a des trous dans leur semainiers à cause des conditions météo qui ne permettent pas de sortir... Mais sur leurs étales ils annoncent l'ouverture de la vente tous les jours...

Bien sûr, l'hiver, le travail des femmes doit être plus dur encore, j'ai déjà pu m'en rendre compte la semaine dernière...

Nous aurions donc pu nous rencontrer à Quiberville :-)))

Passe une bonne semaine, bises du jour...

Danielle a dit…

Amélie, merci pour tous vos commentaires qui remontent le temps...

Bises du soir à tout bientôt.

Amélie a dit…

j'ai beaucoup aimé regarder tout votre blog, cela m'a pris la journée finalement !! mais quelle jolie journée :)

Danielle a dit…

Merci Amélie pour toute votre patience et votre gentillesse...

À très bientôt pour de nouvelles aventures.

Passez une belle semaine...