jeudi 3 mai 2012

L'Enfance volée... Le scandale d'Etat.


Le film magnifique de Marcus Imboden

Au détour d'une visite de la belle ville de Fribourg, entre son chocolat et ses superbes maisons médiévales, ses beaux magasins bien arrangés et le musée d'Art et d'Histoire, j'ai découvert une exposition à laquelle je ne m'attendais pas du tout, mais pas du tout... Une énorme surprise et des émotions intenses...

Cette exposition itinérante, vient de s'ouvrir le 20 avril, elle  raconte l'histoire de plus de 100 000 enfants suisses volés à leur familles et placés dans des familles d'accueil... "Depuis le 19e siècle jusqu'aux  années 1970, l'Etat Helvétique avait un principe éducatif bien rodé : d'innombrables enfants orphelins ou de parents divorcés, mais aussi des enfants illégitimes et de milieux difficiles ont souvent été enlevés par les autorités et placés de force, en général dans des fermes. D'autres ont été abandonnés par leurs parents tombés dans la misère et le désespoir. Pour une grande partie de ces enfants, c'était le rendement de leur travail qui comptait. Les autorités les plaçaient notamment chez les paysans qui recevaient une indemnité d'entretien, mais les utilisaient comme main-d'oeuvre et les considéraient comme des domestiques".

Beaucoup d'enfants subissait des sévices, des violences de toutes sortes, aujourd'hui encore des victimes racontent leur drame. Cette exposition, qui donne à entendre 350 témoignages de victimes,  met enfin au jour ce scandale d'Etat, elle est subventionnée par la Loterie Romande, la Confédération Helvétique, l'Unicef, Pro Helvetia (une fondation de droit public) et La Liberté (quotidien roman édité à Fribourg).


Le livre de Marco Leuenberger...

Un film réalisé par Markus Imboden : "L'Enfance volée", accompagne l'expo dans une salle de cinéma de la ville, il raconte  magnifiquement, à partir de 100 000 histoires vraies, le destin de deux jeunes Suisses accueillis dans une ferme dans les années 50/60. Le film connait un gros succès. Je l'ai vu à Fribourg, et j'en suis ressortie totalement bouleversée, ce film peut faire pleurer, mais surtout il aide à réfléchir, à comprendre, à s'indigner, sa réalisation n'est ni simpliste ni manichéenne, il est d'une beauté totale. Pour compléter l'expo et le film, un livre est sorti : Enfants placés, enfances perdues, il présente une quarantaine de récits parmi 270 témoignages recueillis entre 2005 et 2008 auprès des victimes de ces placements.

L'exposition, le livre, le film rendent hommage et justice aux victimes de ces "enlèvements" que l'histoire suisse a jusqu'ici largement ignorés voire cachés.

Vues sur l'expo :


Les autorités...


Le placement...


L'école...


Les travaux des champs...


Le réconfort...

Voulant trouver le livre, j'ai fait le tour des librairies de Fribourg... En vain, tout avait été vendu, le stock épuisé en très peu de temps, ne restait plus qu'Amazon... Pour la commande, ce que j'ai fait sitôt rentrée au bercail.

Le musée d'Art et d'Histoire de Fribourg est superbe, il met en scène subtilement un grand nombre de sculptures en bois des 15 et 16e siècle, une statuaire de personnages religieux d'une  incomparable qualité, immédiatement j'ai eu envie de toucher, de caresser ces formes en bois  pleines d'humanité... Il compte aussi de très belles oeuvres picturales anciennes et contemporaines en provenance du canton de ce nom, une collection foncièrement autochtone d'une très grande valeur artistique.


Christ des Rameaux (Bois de tilleul 1513-1514 )


Si beau, si émouvant avec le pain rond dans la main


Saint Barthélemy  (Bois de tilleul polychrome vers 1480)



Vierge (Bois vers 1505) Atelier du Maître au gros nez


La mise au tombeau (atelier inconnu vers 1480) 


Détail doré...


Dans le jardin du musée, La grande lune de Niki de Saint Phalle


10 commentaires:

Marie-Josée a dit…

Ce sujet me rappelle un peu Lignes de faille que tu avais lu avec passion si je me souviens bien, à cette nuance près que les enfants enlevés à leurs parents subissaient plutôt des sévices psychiques que physiques...

Je ne te parle plus de mes lectures en ce moment, mais tu seras contente de savoir que j'ai recommencé Proust et suis maintenant dans Guermantes

Michelaise a dit…

Fribourg réserve de belles surprises. Cette expo et ce film t'ont émue et tu nous fais partager cette émotion.
Le pain rond, on a envie de le toucher, de mettre la main en coque autour !!
J'ai bien aimé le "maitre au gros nez", c'est marrant ces peintres auxquels on attribue, en attendant de trouver leur vrai nom (cela arrive parfois !) un titre plus ou moins lié à la peinture qui les caractérise et permet de les identifier : en tout cas, pour le maitre au gros nez ce n'est pas la peinture que tu montres, la vierge a un nez si fin !

Danielle a dit…

Oui Marie-Josée, tu as vu juste, je n'y avais pas pensé du tout, j'ai beaucoup beaucoup aimé le livre de Nancy Huston. Ces vols suisses sont encore d'une autre nature, avec violences physiques, viols, maltraitances pour briser, torturer... Piétiner. Tous les enfants n'ont pas connu ces vie malheureuses, mais beaucoup pleurent encore...

Oui, tu m'avais dit que tu avais recommencé Proust... Avec bonheur !

Bonne relecture et bises fortes du jour à toi.

Danielle a dit…

Michelaise, le maître "au gros nez" portait ce surnom à cause des gros nez de ses sculptures... J'ai pourtant moi aussi tourné autour de ses personnages en bois et je n'ai pas trouvé qu'ils avaient des gros nez, après j'ai pensé que c'était lui peut-être, le maître qui avait un gros nez :-)))

Fribourg cette fois-ci, a soufflé le chaud et le froid sur moi, la beauté...La cruauté... et le chocolat :-)))

Bises du jour à toi.

Michelaise a dit…

Quoi quoi, le chocolat... et tu viens de me citer impunément tous tes interdits !!! allons Danielle, sois sage !

Brigitte a dit…

J'imagine bien ce que cette expo et ce film peuvent avoir de bouleversant ...
Ton billet est plein d'émotion
Bon week-end

Danielle a dit…

Michelaise, le chocolat je le regarde de loin :-))) juste un petit peu en passant... De temps en temps...

gros bisous du jour.

Danielle a dit…

C'est vrai Brigitte, cette expo était totalement émouvante et surprenante...

Merci d'être passée, bises de maintenant.

philippe Frioud a dit…

http://www.internes-administratifs-suisse.com/

voila peut etre une réponse

philippe frioud

philippe Frioud a dit…

http://www.internes-administratifs-suisse.com/

Voila quelques informations pour vous faire comprendre ce qui s'est reelement passé en suisse