mercredi 22 février 2012

Definitely yes... Je n'aime pas le jazz !


Je ne le crie pas trop fort, je vous le dis entre deux posts je n'aime pas le jazz, c'est pas croyable cette affaire, comment ça, tu n'aimes pas le jazz ? Tu plaisantes ou quoi ? Tu veux me faire marcher ? Tout le monde aime le jazz, c'est beau, c'est fort, plein d'émotion, des virtuoses en pagaille te donnent le frisson. Qu'est-ce que tu racontes ? Non, non, c'est vrai je n'aime pas trop ça, quand je dis je n'aime pas trop ça, c'est pour ne pas blesser, pour mettre un peu  d'eau dans mon vin, euphémiser un propos qui peut paraître dur, je n'aime pas dire brutalement, je déteste le jazz, trop violent, ça peut fermer définitivement des portes, porter atteinte à son prochain, me faire passer pour méchante, peu cultivée, snob, voire réactionnaire, ça y est le mot est lâché... En douceur je mets du sucre dans ma citronnade, ça passe mieux, je choisis donc définitivement mon vocabulaire et je déclare :  je n'aime pas trop le jazz.

Ce qui peut laisser espérer que je vais m'amender, réfléchir, progresser, faire un pas en avant, écouter en doses homéopathiques pour guérir... À la fin du post je vais sans doute vous dire, allez, je vais essayer de nouveau, je suis sûre que je vais probablement aimer, le jazz c'est tellement beau ! Mais sitôt dit sitôt pas fait, quand vous serez tous partis je vais recommencer à aimer seulement Mozart et quelques autres, je me connais...

Je préférerais cent fois dire tout de go la vérité dans toute sa simplicité : voilà, je déteste le jazz, ça m'énerve, ça défrise mes tympans, ça asphyxie mon moral, ça ne me fait pas pleurer, je ne bouge même pas le pied sous la table pour accompagner le tempo, ça ne cadence pas du tout mon corps, ça ne me fait ni chaud ni froid, c'est ainsi que le bon Dieu m'a faite : celle-là détestera le jazz ! Non je n'ose pas trop le dire brutalement.

Aujourd'hui, je fais mon coming out !




J'ai pourtant beaucoup dansé sur le jazz quand j'étais jeune fille, j'ai roulé ma bosse avec les garçons, nous allions écouter du jazz, à l'époque je ne disais rien du tout, tout allait très bien, je suivais plutôt le garçon que la musique dans les boîtes à jazz où ils m'invitaient, tout le monde adorait ça, je faisais celle qui s'y connaissait, fallait être dans le coup !

Moi je préférais les classiques comme on dit, les classiques, ça c'était classe, à mes yeux et à mes oreilles surtout, ça me bouleversait beaucoup plus vite que la trompette ou le saxo. Je ne pratiquais ni le violon, ni la harpe, par contre, au piano, je jouais sans faute Au clair de la lune sur les notes blanches entre les noire. C'est limité comme harmonie...

J'aimais écouter le piano, surtout les pianissimo, ces berceuses de grandes personnes qui  font fermer les yeux et enchantent les coeurs. J'étais du temps où le jazz était présent partout, jeune, dynamique, dans le vent, ça bougeait, ça fait beaucoup de bruit et quand on a vingt ans; c'est beaucoup plus entraînant que la symphonie du Nouveau Monde...



Je fumais, je dansais, je buvais peu (déjà) et j'écoutais du jazz, dans les soirées de folie qui tiennent chaud et qui font espérer les rencontres, les éblouissements, les danses corps contre corps, j'ai connu ça avec le jazz... Pas du tout oie blanche même si je préférais Beethoven ou Mozart...

Pour ne pas effrayer les gens de mon âge je mentais, bien sûr j'adore le jazz, t'as vu celui-là comme il joue bien, et la batterie, quelle ambiance...

Plus tard, j'ai toujours essayé de m'y intéresser, ça n'a rien donné, j'écoutais cinq minutes et je pensais à autre chose... Aujourd'hui, je n'en écoute jamais... À la radio, je change immédiatement de fréquence dès que j'entends un crooner, Duke Ellington, Charlie Parker, ou n'importe qui d'autre... Je n'aime pas le jazz... Definitely yes ! Je sais, c'est mal !


Je ne sais pas du tout d'où me vient cette phobie, mais je sais que ça dure depuis toujours, c'est très gênant, rien n'y a fait, ni les amis ni les ennemis, je suis réfractaire au blues et beaucoup moins au ragtime, en fait, je suis peut-être récupérable mais il me reste trop peu de temps avec tout ce qu'il me faut écouter du côté de ce que j'aime, et puis au fond, tout le monde s'en fout si je n'aime pas le jazz, ouf !

29 commentaires:

Michelaise a dit…

Ah Danielle, oser !!! bravo, tu oses... le non socialement correct, le non musicalement correct. Car après tout, et définitivement, foin des terrorismes en tous genres, à bas les dictatures du goût !! on A LE DROIT d'aimer ou ne pas aimer, on a le droit d'avoir envie d'écouter ce que l'on aime et de ne pas subir ce qui vous ennuie. Le jazz, j'avoue que je n'y connais rien ou presque, certains sont de vrais experts et, forcément, apprécient.
Et ton billet a un peu un goût de "jeunesse enfuie" !!

Marie-Josée a dit…

Tu sais, Danielle, voilà un autre de nos points communs : le jazz, j'haïïïs ça pour m'en confesser, comme on dirait au Québec. Par contre, je n'ai pas ta délicatesse, et il y a bien longtemps que je le crie haut et fort, car on a fréquemment voulu m'inviter au fÂÂÂmeux festival de jazz de Montréal, et j'ai toujours décliné et pour cause...

Dans mon cas, amante de Bach et de ses fugues, je pense que c'est le caractère informe de cette musique qui me repousse. Je ferai une analogie qui me créera de nouveaux amis : c'est comme pour les chats. J'ai une préférence pour les chiens pour bien des raisons, mais il y en a une, entre autres, qui fait image : un chat, c'est tout mollasson. On dirait que ça n'a pas de squelette. Même chose pour le jazz.

Je suis comme ça : structurée. Avec une colonne vertébrale un tantinet amochée, mais tout de même bien là.

Et je n'apprécie que les gens qui m'aiment comme je suis. À bon entendeur!!!

Je t'embrasse

Brigitte a dit…

Ahhh... nous voilà un point commun et sur le sujet tu développes brillamment .
En plus je n'y connais pas grand chose, mais je ne dirai pas que je déteste non plus ,"je n'aime pas trop" cette expression, me convient parfaitement !!!
Par contre Marie Josée je suis désolée de te dire que tu ne connais vraiment rien aux chats .Voilà c'est dit et toc
Bonne soirée Danielle

Danielle a dit…

Chère Michelaise, oui j'ai osé, mais j'espère que tu as bien ri !!

Ma jeunesse enfuie, ça fait longtemps que j'ai fait trois petits tours:-)))

Je te bise fort du soir.

Danielle a dit…

Marie-Josée bienvenue au club :-)))
Je comprends aussi ta détestation du festival de Montréal:-)))

Entre les chiens et les chats Marie-Josée, les histoires de colonnes vertébrales, j'ai pas trop d'avis sur la question :-)))

Cependant il faut avouer (encore) que j'ai eu un beau chat pendant 20 ans, malgré moi (pour mes enfants)et je l'ai adoré !!

Reste comme tu es, on peut se joindre par tous les côtés, même si on est pas pareil...

Bises du soir à toi.

Danielle a dit…

Brigitte, nous voilà plusieurs à avoir dévoilé nos secrets :-)))

Je te laisse avec Marie-Josée:-)))

Merci d'être passée

Bretonne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Bretonne a dit…

Je n'ai pas d'avis concernant le jazz mais c'est une musique qui me stresse, je n'ai rien d'autre à ajouter.
Les chats ont beaucoup de personnalité,en ce moment et pour longtemps sans doute,ils sont quatre et tous très différents. Les chiens toujours la même race (basset-hound), adorables mais ils leur manquent quelque chose ….. Allez un peu de Bach pour terminer la soirée.

Danielle a dit…

Bretonne, parfait personne n'est d'accord entre les chiens et les chats, mais le jazz ça non ! :-)))

Bises du soir.

AnnaLivia a dit…

Bonsoir Danielle, j'ai longtemps dit ça par le passé, je détestait le jazz! et puis j'ai découvert certains disques de Coltrane, Dave Brubeck, Chet Baker... Depuis, je dis que j'aime un certain style de jazz, mais pas tout loin de là!
Je dois te transmettre un petit tag si ça te dit (le jeu des 11)

Bonne nuit,
Bises

norma c a dit…

Je n'aime pas trop le jazz non plus, alors que mon mari l'adore, ce qui provoque quelques discussions, tu te doutes...
Tiens, à la lecture de ton billet et des ses commentaires, je vois que je ne suis pas seule...
Merci à toi !

Danielle a dit…

AnnaLivia, merci mille fois pour le tag, mais pour les questions je ne suis pas forte pour y répondre, c'est trop compliqué de dire oui ou non, alors je dis je ne sais pas :-))) mais j'adore que tu aies pensé à moi pour le tag... Je dis : Encore !

Bravo à toi pour un certain style de jazz, moi je dis non en bloc, c'est terminé pour moi, je ne pense pas revenir là-dessus à mon grand regret :-)))

Je t'embrasse fort du matin.

Danielle a dit…

Norma, j'imagine le tintamarre entre le jazz et la java :-)))

Bravo tous les deux, vous avez de quoi résister à ce que je vois...

A très bientôt de te lire.

Enitram a dit…

Je ne vois pas le problème, tu n'aimes pas le jazz, et alors ? Qui peut t'en vouloir ????
Pour moi ça dépend des jours mais j'ai une nette préférence pour la musique classique et peut-être surtout baroque... Mais cela ne m'empêche pas de faire toujours la midinette et ne pas rater un seul concert de Juju!!!!!
Très bonne journée avec Mozart, Danielle

Marie-Josée a dit…

Je vois que j'ai jeté un pavé dans la mare : j'adore !?!?!?

C'est mon côté «petit diable»!!!

Bonne journée à toi! Je vais de ce pas promener mon grand chien!!!

Danielle a dit…

Marie-Josée, vive tes pavés dans ma mare...

Bonne promenade avec ton gros toutou.

Bises du jour :-))

Danielle a dit…

Enitram, tu as bien raison, qui peut bien m'en vouloir ?

Mais dis-moi, heu ! Juju c'est qui ?

Tu vois je suis super indécrottable !

Bises du jour

Michelaise a dit…

Bon au moins c'est clair, on va créer le club de non amateurs de Jazz !! Yipii comme dirait Siù !!!

Danielle a dit…

Yypii !! Bienvenus au club des ratés pour le jazz...:-)))

Bises Michelaise, bises.

Enitram a dit…

Julien Clerc, bien sûr !!
Bises du soir!!!!!

Danielle a dit…

Enitram merci :-))))

je ne voyais pas du tout bouhhhh !

Bises du soir.

Evelyne a dit…

Tu n'aimes même pas la trompette de Miles Davis dans le film de Louis Malle ?
Notre passion commune ne sera pas le jazz mais Proust que je relis régulièrement (j'ai raté les conférences de R. Enthoven sur France Culture).
Bon dimanche.

Danielle a dit…

Pas grave Evelyne, tournons la page, serrons-nous les mains :-))) Déjà avec Proust nous aurons de quoi nous raconter...

Bises du soir

Maïté a dit…

Eh bien Danielle, je suis comme toi ; moi aussi je n'ai jamais osé le dire....
Je viens de lire tes rencontres au supermarché ; que j'aime te lire, tu as vraiment l'art de raconter. Encore Bravo ! Bonne journée, a presto ! (Je m'envole vendredi pour Venise...Je suis déjà dans les nuages !)

Danielle a dit…

Maïté bienvenue au club ! merci de ta visite si gentille.

Maïté prends du beau temps à Venise, tu nous racontes en rentrant :-)))

On t'attend...

Bises la voyageuse...

Amélie a dit…

pendant des années j'ai détesté le jazz... et puis un ami m'a fait connaitre, m'a trainée (!!) dans les concerts de la région, m'a fait écouté des Cd... j'ai laissé du temps passer, et depuis, c'est ma musique favorite, au meme titre que la pop française. je crois que quand on a "capté" cette musique, on ne la laisse plus de toute sa vie.

Danielle a dit…

Tant mieux Amélie pour cette vraie passion venue petit à petit, comme l'oiseau fait son nid...

Moi je n'ai pas eu cette chance je préfère toujours Mozart :-)))

Dominique a dit…

Je peux adhérer au club des anti-jazz ?? Je ne supporte pas cette "musique" là, c'est physique, je suis vraiment très mal dès que j'en entends trois notes, c'est un rejet total... Je préfère encore Mahler, c'est dire le degré d'abomination où cette chose me plonge !
Un de mes Paradis sur terre est d'écouter de la musique baroque le nez enfoui dans la fourrure de mon matou rouquin...

Danielle a dit…

Autant que tu veux Dominique, bienvenue au club :-))

Moi aussi je préfère le baroque, les chats beaucoup moins, depuis que j'ai vécu 20 avec le mien, je n'en veux plus, les gris, les roux et même les ratons laveurs je n'en veux plus :-)))

Je préfère Mozart...

À bientôt Dominique...