lundi 6 juin 2011

Gâteau de fête... Des mères.


Irrésistible envie de vous montrer le bon gâteau que j'avais fait un soir de visite d'un de mes fils... Peu de temps après la fête des mères, dont ils ont plaisir à me rappeler que c'est une fête pétainiste... Ils ont beau me le répéter chaque année, chaque année nous le fêtons, ensemble avec un bon gâteau, ou séparés par un appel téléphonique, avant, pendant, ou après le jour, nous marquons le coup... Mais je reconnais que le coup vient de moi, jamais je ne pourrais me passer de cette fête-là.

Je vais donc faire court, juste pour les couleurs, et le plaisir des fruits de saison (!), venus quand même d'Espagne, j'ai un peu honte d'être allée les cueillir si  loin...

15 commentaires:

Robert M a dit…

Et alors le monde n'est pas manichéen Pétain a eu une bonne idée parmi de bien mauvaises, les athée sont bien heureux de profiter du pont de l'Ascension... fêtons nos mères... et nos pères aussi !!! un baiser une pensée un coup de fil suffit le gâteau sera la cerise. Le votre est bien sympathique.... et c'est encore la mère qui a fait le boulot !!! Bravo Danielle.

Miss Lemon a dit…

Bonjour Danièle

Moi, je pense comme vos enfants et j'ai un tel mauvais souvenir de la fête des mères obligée que je ne veux pas que l'on me fasse la fête ce jour là.
Nous ETIONS, avant de devenir mère.

Il n'empêche que votre tarte aux fruits est bien appétissante et très généreuse, il n'y pas nécessairement besoin d'occasion pour s'en régaler!

Au plaisir de vous lire.
Miss Lemon.

la fourmi....... a dit…

coucou,
hummmmmmmmmmm,
quel beau gateau...
partagé et degusté,
avec ton fils
il peux etre que trés bon...
super........
je suis heureuse pour toi....
bizzz a toi, DANIELLE......

Danielle a dit…

Oui, Robert, pas que de l'Ascension des églises,des cathédrales et des oeuvres d'art,aussi, c'est vrai !!

Mon père ça fait tellement tellement longtemps que je ne l'ai plus, que je n'y pense jamais !!!

Oui, c'est encore la mère qui a fait l'ouvrage, mais avec joie :-))

Bises du jour.

Danielle a dit…

Miss, un mauvais souvenir, reste un mauvais souvenir vous avez raison...

Mais le gâteau était délicieux...

A tout bientôt Miss.

Danielle a dit…

Oui, Claire partagé avec bonheur...

Merci de tes mots et de ton passage, comme d'habitude ça me touche.

Bonne journée à toi en plus des bises.

Michelaise a dit…

trop appétissante cette tarte. Tu as raison de réclamer, et ils ont de la chance de pouvoir fêter la fête des mères, ils le comprendront plus tard !!! J'avoue que j'ai un peu été triste de n'avoir pas de coup de fil de Mandarine. Bon, pour compenser -???- Koka m'a téléphoné durant 3 bonnes heures ! Au moins c'était ma fête. Et Koka m'a fait livrer des fleurs au nom des deux. Bon, mais... bref !! Idiot pour une fête pétiniste mais fête tout de même. ça va mieux en le disant !
Oui Miss Lemon, nous étions avant de devenir mères, oui ce n'est pas forcément notre meilleur ni notre plus grand rôle, je ne suis guère mère poule, mais voilà, je ne sais pas, dire à sa maman qu'on l'aime ça fait du bien, à l'enfant et à la maman. C'est pas obligé mais c'est mieux avec. En tout cas, mieux que de pleurer ensuite quand on peut plus le dire.

merveillesdedanielle a dit…

Aië, pour Mandarine, pour le reste Michelaise, je partage ton point de vue, la fête des mères, c'est commercial, Pétainiste,et tout ce qu'on veut et qu'on n'aime pas, mais on y tient, un moment de tendresse d'amour et de fleurs, ça compte :-)))

Mieux vaut s'aimer tout de suite et se le dire, que trop tard ou jamais, c'est sûr.

Bises du jour à toi.

autourdupuits a dit…

Ici je ne pense pas que ce soit parce que c'est une fête pétainiste mais on ne me la fête pas.Mon mari et son humour bien à lui a toujours décrété que je n'étais pas sa mère!!!
Au début cela m'a fait drôle maintenant je n'y fais plus attention et puis je me dis qu'au moins nous restons décents par rapport aux femmes qui ne pourront jamais être mère qui ne connaîtront pas le bonheur d'avoir un enfant,et pour moi avoir eu la possibilité d'enfanter c'est une fête tous les jours avec ses joies et ses peines.
Bref donc pas de gâteaux!!
Mais le tien est sûblime
Mais hélas j'ai joué ma Mandarine et j'ai oublié d'appeler ma mère ce qui n'a pas été apprécié.
Elle me l'a fait remarquer!!!
Je vais demander à Michelaise si elle l'a fait remarquer à Mandarine!!!
J'ai été obligée de prendre ma plus belle plume et de passer sous la carpette!!
Je ne pense pas que l'on ait besoin de cette fête pour signifier à sa mère qu'on l'aime ,si c'est pour faire un cadeau avoir l'esprit tranquille et ne plus s'en préoccuper le reste du temps.....
J'aurais tant de choses à dire...

Georg-Friedrich a dit…

Et pour avoir eu la chance de pouvoir y planter mes dents, je confirme que cette tarte était tout simplement divine!!!
Pas de photo grand format pour la tarte Danielle?

Danielle a dit…

Bien sûr Françoise pas besoin de fête spéciale pour dire "je t'aime"... Je ne peux même pas raisonner là-dessus, je suis entièrement inféodée à cette fête, je ne sais même pas comment m'en passer :-)))

Mais je comprends tout le reste, toi et Mandarine, voyez ce que vous avez suscité :-)))auprès de vos mères...

Françoise ne change pas...

De toute façon, pour la fête des mères ou pour tous les jours, n'oublions pas de dire je t'aime à ceux que nous aimons, quand ils sont là...

Passe une bonne journée, belle.

Danielle a dit…

GF j'ai bien essayé mais ça ne marche pas, ça écrase tout, et comme je n'ai pas envie de changer la disposition de ma page, j'ai tout laissé tomber !!! Après mon bricolage, la photo, même petit format n'est même pas apparue !!

Quel bonheur de t'avoir à table et te voir croquer de ma tarte de fête...

gros gros bisous à toi.

Les Idées Heureuses a dit…

J'arrive après la bataille...
Ce qui me fait sourire au souvenir de cette fête ce sont les applications imaginatives de nos maitresses et maitres d'école qui auront fait faire à des milliers d'enfants des cœurs en maïs, des dessins d'enfants à la peinture ou au feutre, à vous tirer la larme.
-"que mon enfant a du talent!!!!"; On ne voit lus la retouche de l'instituteur...
Les pots de cactées effeuillés, qui n'ont jamais passé la semaine en forme, tous ces petits cadeaux souvent offerts le vendredi mais que l'on attendait avec cette affection si particulière pour nos tous petits.
Pour ma part, en ces temps mémoriaux où les bourses étaient souvent vides,et où l'écriture se pratiquait avec monsieur Sergent Major, la poésie écrite avec application, sans tache d'encre sur la feuille de dessin double, mettait au pinacle nos chère mamans avec les dessins et les paillettes si on avait les moyens, il y avait le parfum si entêtant acheté à la droguerie et tenue par une affreuse libellule, on trouvait aussi le chien ou le faon qui changeait de couleur (il aurait du travail ces temps-ci) rose pour le beau temps, bleu pour la pluie (vous vous en rappelez de tous ces trucs).
Bref voilà quelques images de cette fête qui par tous ces artifices nous l'a ancrée dans nos coutumes.
Sourire, petites émotions, le coffre aux souvenir vient de s'ouvrir avec charme et émotion, pourquoi ne pas envisager cette fête avec humour et tendresse?
Bonne fête à toutes les mamans tout au long de l'année.
Martine de Sclos.

Les Idées Heureuses a dit…

A la relecture pas mal d'oubli dans l'orthographe!!!!je n'aurais pas eu un 10/10 ce jour-là...
Oups, oups, oups!

Danielle a dit…

Martine, j'adore vos souvenirs, et je me souviens aussi...

Mais oui Martine comme vous avez raison pourquoi ne pas accueillir la fête des mères avec humour et tendresse,avec amour même ?

Moi je vote pour :-))

Merci Martine pour tous vos mots sortis du coffre..

Bises du jour.