lundi 7 février 2011

Nos noces de porcelaine...


C’est comme ça que nous avions décidé de fêter nos 20 ans à la chorale, en faire un jour exceptionnel, chatoyant, chantant, fraternel et gourmand…

Tout avait commencé en 1991, on va se regrouper pour chanter, notre jeune cheffe était à la baguette, en un tour de main elle avait créé notre choeur.

Depuis on s’est quittés, elle est passée à la vitesse supérieure, et nous on a changé de mains, plusieurs fois. Trois cheffes ont compté dans notre vie, trois cheffes magnifiques. On a pleuré pour les deux premières, et on va encore pleurer quand la dernière va partir… C'est prévu au programme pour bientôt, elles veulent toutes développer leur carrière personnelle, on ne peut pas leur en vouloir, on les pousse... Même si on veut les retenir...

Mais bon, je ne vais pas vous raconter 20 ans de notes et de gammes, et puis tout le monde sait ce que c’est qu’une chorale. Promis, je vais faire court pour cette longue histoire.

On a eu des hauts et des bas, des cris et des tracas, mais on a tenu le coup, on ne s’est jamais séparés, notre chœur a tenu bon, comme vous le savez, un groupe, c'est fragile et c'est fort, il n'a pas été toujours facile de concilier : le choix du répertoire, les sauts d’humeur de certains, les absences, les bavardages et le travail, les : "J’en ai marre, je vais ailleurs où on chante mieux, du classique, c'est plus classe, c'est bien plus beau que des chants du monde entier, toujours parler, l’Italien, le Russe, l’Allemand, l'Anglais… J’en peux plus…" Et tout le monde est resté. On a continué ensemble à chanter un peu partout : dans la rue, dans les églises, dans les maisons de retraite, dans le métro, dans les jardins, on a même voyagé, fait des tournées internationales, en Italie, en Allemagne, à Provins, à Saint Denis, à Bobigny et ailleurs. Personne ne nous connaît, que nos amis et les amis de nos amis… Mais nous, on se connaît tous par coeur, et c'est ça qui est bien. Chanter ensemble, il y en a qui ne peuvent plus s'en passer, c'est comme une drogue, dit l'un, un plaisir de la vie, dit l'autre, impossible de ne pas venir.

De temps en temps, on adore répéter le week-end, on mange ensemble et ça fait un chahut du diable, chacun apporte une spécialité, pas forcément spéciale, on débouche des bouteilles, on prend le café, on fait des bons gâteaux et on chante tout le temps…

Pendant 20 ans, ça fait un bail, petit à petit on a renouvelé la troupe, un noyau dur est resté qui connaît tout depuis le début, et on chante tout le temps... Et on rit beaucoup aussi.

On s’est un peu spécialisés dans les chants du travail, de la vie de tous les jours, mais on chante aussi des messes, des negro spirituals, du baroque, du contemporain, attention, on est contre rien, à peu près rien… Tout le monde nous dit qu’on chante très bien, qu'on a même une couleur musicale spéciale, et nous on le croit, bien entendu.

On a brûlé les planches, chanté, joué la comédie, dans des spectacles musicaux, dans un opéra qui parlait de la fermeture d’une usine, on était tous morts de trac tout le temps, on se disait, on n'y arrivera jamais, on va se tromper, on va bégayer, on va avoir des trous, on va tout foutre par terre… Pas du tout, on a été à la hauteur de la situation, on a même joué à guichets fermés…

Depuis 20 ans qu’on se connaît, on s’aime, c’est évident, on est attentifs aux uns et aux autres, on envoie des cartes à ceux qui sont malades pour leur remonter le moral, on a connu des choristes qui nous ont quitté pour toujours, j’en ai encore du chagrin…

On est très indisciplinés, c’est ce qui fait notre force et notre faiblesse, notre force pour dire ce que l’on pense, notre faiblesse pour le dire au mauvais moment, en pleine répétition par exemple, ça énerve la cheffe de chœur, forcément.

Il y en a qui arrivent toujours en retard, mais depuis le temps, on a pris ça du bon côté, toujours en retard, c’est être à son heure à soi pas à celle des autres, voilà tout.

Il y en a qui chantent plus fort que les autres, on a pris ça du bon côté, avoir une belle voix, c’est forcément un atout… Pas toujours du goût de tout le monde, mais il faut rester philosophe…

Il y en a qui ratent une répétition sur deux, c’est pénible c’est vrai, mais on a pris ça du bon côté… Il faut avancer à son rythme, la vie n’est pas toujours facile.

Enfin bref, ceux qui ont goûté le chant choral savent tout ça par cœur !

Alors on s’est dit : 20 ans en chœur, ça se fête !

Pour une belle fête, ça a été une belle fête, on était presque tous là, avec les amis de nos amis, ça faisait beaucoup de monde, finalement on a toujours plus d’amis qu’on ne le croit… Depuis 20 ans, vous vous rendez compte !

Nous avons mangé nos spécialités, chanté ensemble, et quelques uns se sont lancés dans des solos superbes, on a eu droit à des poèmes délicieusement dits, de délicates histoires de conteur, des préludes des sonates sur le beau piano à queue, nos trois cheffes de chœurs préférées ont chanté pour nous sur des musiques originales spécialement composées pour l'occasion, pour nos 20 ans de porcelaine. Nos choristes sont très doués, ils savent tout faire : la musique, la poésie, la comédie. Ils savent rire aux bons moments, ça oui.

Nous avons dans notre choeur une jeune plasticienne qui nous fait des décors merveilleux, elle a toujours le sourire, elle avait fait une guirlande de papier avec toutes nos têtes rigolotes, chacun voulait emporter la sienne...

Nous avons aussi notre cameraman attitré, qui a fait ça toute sa vie, pour le plaisir, mais juste là, il lui a manqué de la batterie pour tout enregistrer, il faudra attendre encore 5 ans, jusqu'au prochain anniversaire, pour qu'il revienne nous filmer...

On ne va pas attendre 10 ans, car dans nos rangs, ceux qui sont là depuis le début veulent qu'on s'amuse plus souvent...

17 commentaires:

la fourmi....... a dit…

une bien belle promenade,
dans ton univers..
a te lire,
j'ai envie de "chanter",
merci,
de m'enchanter, a chaque fois...
bizzzzzzzzz claire

zen a dit…

20 ans, c'est formidable, incroyable, énorme !!! Félicitations !
mais dis moi ... c'est toi, là-bas, dans le noir ?...
Bonne fin de journée
Gros bisous

Danielle a dit…

Merci Claire, merci beaucoup :-)))

de ton passage sur ma page.

Passe une très bonne soirée, bises du soir. A tout bientôt.

Danielle a dit…

Zen, oui, nous aussi on trouve que c'est beaucoup 20 ans sans exploser en vol !

Non, non, non, ce n'est pas moi :-)))

Bonne soirée Zen, j'ai été enchantée de te voir...

Bises du soir.

Michelaise a dit…

Quel bel anniversaire et que tu la contes bien cette histoire de musique, d'amitié et de partage... Ils ont raison ceux qui veulent qu'on fête cela plus souvent ! c'est important de se retrouver pour se dire qu'on est bien ensemble !!

Danielle a dit…

Michelaise, tu as raison, il faut se hâter d'être bien ensemble.

Passe une très belle journée d'aujourd'hui.

Il y a du soleil par chez moi...

A bientôt.

beatrice De a dit…

Belle chanson pour cette belle histoire.

Danielle. Le châle est-il commencé ? Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud ! Ou faire s'entrecroiser les aiguilles pendant qu'il ne fait pas encore trop chaud.

beatrice De a dit…

Quand on aime on a toujours 20 ans.

Danielle a dit…

Béatrice, non, le châle'est pas commencé, mai entre-temps j'ai eu une commande de mon gendre pour une écharpe cognac... Après avoir terminé celle de ma petite fille... ravie !

Comment faire, je vais attendre un peu...:-)))

Bises Béatrice et merci.

autourdupuits a dit…

Tu me donnes des regrets.
J'ai arrêté il y cinq ou six ans entre mes réunions autres occupations je finissais par ne plus être chez moi le soir.
J'avoue cela me manque
Bravo pour ce bel anniversaire de mariage entre la musique,l'amitié et toi
Bonne journée

Danielle a dit…

Françoise, notre groupe est vraiment exceptionnel et je comprends que cela puisse te manquer...

Peut-être un peu plus tard pourras tu reprendre ? :-)))

Bises du soir.

Enitram a dit…

Pour moi, c'est tout les mercredi soir et je ne manque pas une seule répétition, c'est devenu un besoin !
Je comprends donc tout à fait ton billet !Dans les écoles où je passais c'était impératif pour moi de "monter" une chorale !
Une vie sans musique et sans chanson, ce n'est pas possible !
Bon week-end Danielle !

Danielle a dit…

Enitram, je me disais bien que je n'étais pas la seule à "monter" sur les planches :-))

Oui, une vie sans musique et sans amitié c'est dur !!

Bises du matin.

Les Idées Heureuses a dit…

Voilà un ensemble fidèle qui a su traverser le temps: les chorales sont comme tu les décris, à la fois passionnées, exubérantes, sérieuses,chamailleuses, toujours prêtes à animer par leurs chants bien des lieux; elles doivent être disponibles à certains moments précis de l'année, elles sont la respiration et le coeur par leur polyphonie de bien des évènements. Bravo à vous toutes!

Danielle a dit…

C'est vrai, on est comme tu dis, on a traversé tant de situations... et on est toujours là, je n'en reviens pas... C'est souvent si difficile de rester ensemble...

Merci Martine d'être passée, bonne journée à toi.

Bises du matin.

Enitram a dit…

Je reviens
C'est tout à fait ça Martine !
Bises du soir !!!!

Danielle a dit…

Oui, Enitram, mais notre indiscipline, nos esprits frondeurs, ont du mal à se tenir disponibles, et nous avons refusé certains évènements avec lesquels nous ne faisions pas corps (choeur) !!

Bonne journée à toi.