jeudi 3 février 2011

C'est mon anniversaire...


Dans l’ascenseur qui montait, j’ai rencontré ma voisine du dessous, elle avait un gros caddie, bien plein, et juste sur le dessus, posé bien en évidence, le grand rectangle blanc d’une boîte de gâteaux, ficelée légèrement par un nœud très distendu… Elle avait sans doute commencé à défaire le travail de la pâtissière, pour voir, pour goûter, pour consolider ? Je ne sais pas.

Vous allez bien ? Oui, oui, tout va bien, tant mieux, mais dites-moi, et je désignais du doigt le rectangle blanc avec le bolduc un peu lâche, c’est la fête ce soir ? Enfin la fête, si on peut dire, oui, c’est mon anniversaire, ah ! Bon anniversaire, vous allez faire un bon dîner, alors ? Non, non, pas du tout, mon fils n’est pas là, il travaille tard ce soir, mais ça n’a aucune importance, à mon âge maintenant, on ne fait plus attention à ces choses-là… Elle me dit tout ça avec le sourire, et un petit mouvement de tête qui fit valser ses cheveux blonds de chaque côté de son visage.

Nous n’avons pas parlé des gâteaux, je trouvais que pour une personne le paquet était très avantageux, aura-t-elle eu l’idée de manger plusieurs desserts à la fin du petit repas du soir ?

Bon, mais ça va quand même ? Pas de problème, oui, tout à fait bien… En sortant de l’ascenseur, elle me dit, Oh ! Mais ce n’est pas mon étage, nous étions allées trop haut, distraites, comme quand on loupe sa station de métro, le nez dans son livre ou la tête dans ses pensées, il lui fallait redescendre d’un étage, faire marche arrière… Pas bien grave, ne vous en faites pas, bonne soirée, oui, bonne soirée à vous, nous avons fait juste un petit tour d'ascenseur pour votre anniversaire…

La porte se refermait tout juste quand elle me dit, et vous, c’est quel mois votre anniversaire ? C’est en juin, j’ai encore du temps, passez une bonne soirée, à bientôt. Finalement, j’étais bien contente de voir passer le mois de février avant le mois de juin, et comme nous n’avions rien dit de l’année, je pouvais largement me dire que j'étais la plus jeune, j’avais gagné cinq mois de navigation à vue.

En refermant ma porte, ma pensée s’est entièrement concentrée sur elle, son caddie, son paquet de gâteaux, sa solitude et son anniversaire

Quelquefois, avez-vous remarqué comme l'idée même de l’anniversaire se transforme en un tour de main ? Regrets, chagrin, angoisse se livrent bataille, passé un certain âge, on n'a plus envie de fêter son anniversaire, on a même envie de l’effacer, de le clandestiniser, si tout le monde a oublié, c’est très bien, on reste dans le flou, encore une année de gagnée…

J’ai rencontré des militants du non-anniversaire, en général ils ne sont pas gais, ils essayent de sauter toutes les mauvaises cases : je ne compte pour personne, ça na va pas être gai de rester dans mon coin à ruminer mes infortunes, même si je ne fais pas mon âge, ça serait si bien qu’on me le dise quand même, en mettant deux sucres dans le café, en débouchant la bouteille de champagne, en faisant du bruit, du bavardage, être ensemble à se moquer du temps qui passe, l’anniversaire c’est pas seulement fêter les années qui vous restent à vivre dans le bonheur, c’est aussi se consoler en bonne compagnie, de les voir défiler si vite... Bon, ce soir il n’y aura personne, tant mieux !

Mais si la fête est décidée, il va falloir sortir les bougies, les compter, les nettoyer, vais-je en avoir assez ? Finalement, il y en aura bientôt plus que de choux à la crème, j'en mets des grosses, y'en aura moins, ça fera un beau feu de joie, une grande lumière, qu’il faudra souffler d’un seul coup… Tout le monde a pensé à vous, les cadeaux et les petit gâteaux, les baisers, l’affection, les rires, les histoires font passer tout le reste, un de plus c’est épatant, il s'est passé gentiment, il en reste encore beaucoup, soyons heureux et généreux puisqu’on est ensemble.

Ma voisine avait le sourire d’un soir de tristesse, ni militante de l’abstinence, ni décidée à faire la fête, entre deux étages, mi-figue mi-raisin, avec sa boîte de gâteaux tenue légèrement par le bout de ficelle dorée, j’espère bien que les douceurs vont la consoler un peu ?

Il y a mille et une manières de penser à son anniversaire, dans la joie ou dans la peine, ça dépend peut-être aussi du moment qui vous saisit quand vous commencez le compte à rebours… Plus les années à fêter augmentent, moins on veut faire d’invitations, on renâcle, mais non, c’est pas si important, un an de plus, un an de moins, où est la différence, la liste n’en finit pas de justifications négatives, on verra l’année prochaine, à quoi bon….

Et puis, au beau milieu de ces pensées, le matin au saut du lit, ou en plein après midi, en trente secondes sans tambour ni trompette, on voit tout autrement : tiens, mon anniversaire approche à grands pas, si j’invitais tout le monde, ça serait super chouette, alors, qu’est-ce que je vais faire, une énorme crème au caramel, un bon cake aux fruits confits avec sa crème anglaise, non, de la glace, c’est bien aussi, et si j’achetais le gâteau chez un grand pâtissier de Paris, mais oui, où avais-je la tête ? Il faut que je pense à renouveler mon thé parfumé, du café, des petits chocolats, tout le monde en raffole, j’ouvre une bouteille de champagne ? Oui, bonne idée, allez, je fais mes invitations, je ne vais quand même pas me priver d’un si beau jour, après moi le déluge, plus on est de fous plus on rit, la vie ne repassera pas deux fois, c’est maintenant, voyons voir la liste des grands, des très grands faiseurs de gourmandises, j’aime beaucoup l’idée… Il faut descendre à quelle station, déjà, pour y aller ?

Bon anniversaire chère voisine ! Moi c’est en juin, j’ai tout juste le temps d’y penser…

22 commentaires:

Maïté a dit…

C'est toujours aussi agréable de lire ces petites merveilles, qui font naître un sourire sur les lèvres, seule, face à l'ordinateur mais reliée avec un fil magique "aux autres".
Mon dernier anniversaire était à Venise, petit restaurant sympa, commande de risotto au crabe et en fait j'ai vu arriver un risotto avec une demie langouste. Cette année, ça sera encore à Venise, avec une surprise qui n'en est plus une : une lampe Fortuny ! histoire de fêter magnifiquement 60 ans...
A presto !

autourdupuits a dit…

L'anniversaire est quelque chose que chacun ressent de façon différente et que certaines aventures de la vie vous font voir d'un autre oeil.
Même si le compte à rebours à commencé on peut aussi se dire super j'ai passé une année de plus auprès de ceux que j'aime et pourtant ce n'était pas gagné d'avance!
Pour ma part même si je ne fais pas de grande fête car ce n'est pas trop mon style j'aime bien que mes enfants soient là,c'est un moment ,de partage,de joies en famille je suis assez égoïste j'avoue pour cela



Les personnes âgées portent une attention toute particulière à leur anniversaire ; elles sont comme les calendriers : chaque fois que l'on en arrache une page, c'est encore une page de moins alors qu'il n'en reste déjà plus beaucoup.
Lao She

Enitram a dit…

Personnellement je n'aimerais pas fêter mon anniversaire seule à la maison ! Je préfèrerais m'inviter au restaurant !
Mon anniversaire, je le fête en famille, parents, enfants et mainteant petit fille et les dizaines avec les amis, ne me demandes pas pourquoi ?
Bon week-end Danielle !
En juin, tu es "gémeaux" alors ?

Danielle a dit…

Merci Maïté :-)))

C'est tout à fait vrai de mon clavier aux autres... c'est mon chemin.

Maïté, à Venise avec une lampe Fortuny tu va être gâtée... A la mesure de l'amoureux, bravo !!

Je suis heureuse pour toi... Vive tes 60 ans !!

Danielle a dit…

Oui Françoise ça peut être ça, ça peut surtout être comme tu fais si bien, avec ta famille, sois égoïste, c'est très bien :-)))

J'ai connu des calendriers arrachés avec douleurs, déjà chez des jeunes femmes de 35 ans !

Ma voisine de 96 ans, ne veut plus tourner la page, elle veut s'arrêter...

Passe une belle soirée Françoise.

Fais comme tu fais c'et parfait !

Bises du soir. (Lao She ça veut dire quoi ,aïe !!)

Danielle a dit…

Enitram, promis je ne te demande pas pourquoi, ça me plait ce que tu fais, sans question, c'est comme ça, bravo...

Pas du tout des gémeaux :-)))

Bises du jour un peu tard.

autourdupuits a dit…

Danielle je te réponds demain par mail
J'ai moi aussi une voisine de 95 ans
Bises du soir

Danielle a dit…

Merci Françoise, à demain...

re-bises du soir :-))

norma c a dit…

On fera la fête avec toi en juin, Danielle, si tu nous dis le jour...
Bises.
Norma

Michelaise a dit…

Un vaste sujet que celui des anniversaires... j'ai mis quant à moi, plus de 50 ans à admettre les miens. Maintenant que je vieillis, ça passe mieux. Avant y avait un traumatisme, vi, vi, et chaque fois j'étais malade !
Comme dit Maïté, c'est super quand quelqu'un, plein de quelqu'un même pense(enà vous : ceux qui envoie une carte, un sms, ceux ou celui qui concocte une surprise... mais j'avoue que pour ceux qui sont seuls, entre Noël, Pâques et la Trinité, la Saint Valentin et les anniversaires, cela fait beaucoup d'étapes à franchir même si on n'est pas "une militante de l'abstinence" !!
l'histoire de la ficelle du paquet de gâteau me rapelle irresistiblement Alter : dès que j'achète quelque chose d'empaqueté que je laisse dur la table, je suis certaine de retrouver la ficelle distendue et pas légèrement !!! trop impatient de voir ce que cache la boîte blanche !

Danielle a dit…

Norma, ne le dis à personne, mon anniversaire c'st le 22 juin...

Chut !!!

Bises du soir.

Danielle a dit…

Michelaise, maintenant que te voilà bien à l'aise avec tes plus de 50 ans, profite de tout : les sms, les coups de fils, les cartes, les surprises, les visites, les télégrammes (?) les SKIP, tout tout tout...

Le coup de la ficelle un peu lâche, je ne le savait pas si répandu...:-))

Bises Michelaise, du soir.

Felice a dit…

Le 22 juin! Cancer alors! Comme ma mère! J'attendais un «gémeaux», signe d'air et de communication dont l'objet fétiche est le tapis volant qui l'amène aux quatre coins du globe! Mais, en y repensant, cette fine sensibilité et cette attention aux autres qui permet de récolter de jolies perles que tu nous fais partager, c'est un peu le cancer tout cela.

Personnellement, j'appréhende un peu l'anniversaire qui vient, car il comporte l'entrée dans une nouvelle décennie. Comme disait l'autre : ce n'est pas que je répugne à avoir cinquante ans; c'est que je ne suis pas encore habituée au fait d'en avoir quarante!

Il faudra pourtant faire avec...

Bonne fin de semaine, Danielle et bonne lecture!

Danielle a dit…

Félice, oui, c'est ça, mais n'en parle pas trop, les murs peuvent avoir des yeux :-)))

50 ans c'est merveilleux tu verras, l'âge des vraiments grands, des où tout est encore possible pour bien vivre bien rêver... Bien aimer.

Toi qui demeure encore un peu dans la quarantaine, tu verras 50 c'est une bonne dizaine sous tous les rapports, distinguée, jeune et dynamique, garde confiance je te le dis d'expérience :-)))

Prends la photo pour les bougies !

Et puis surtout passe de bonnes journées dans ta vie.

Bises du jour.

VenetiaMicio a dit…

Et bien tu es du même jour que mon Ange 22 juin et tu es Cancer, moi je suis du jour avant et je suis Gémeaux !!!
Je pense toujours à ceux qui sont nés un 29 février, ils souhaitent leurs anniversaires que tous les 4 ans, tu crois qu'ils vieillissent 4 fois moins vite ?
Avant j'aimais bien faire la fête aujourd'hui plus trop, mais j'aime bien que l'on se souvienne que c'est mon jour quand même...j'aurais tendance à penser comme Françoise aussi.
Bon weekend à toi
Danielle

Danielle a dit…

Oui Danielle du même jour que ton Ange !!

Biens sûr le 29 février doit être envié par beaucoup :-)))

Attendons le ois de juin toutes les deux, bien tranquillement !!

Bises du soir.

Miss Lemon a dit…

Encore une très belle histoire, au fait j'aime bien vos photos d'agrumes, de saison! mais sans rapport avec le sujet ...!!!
Mon fils est né un 29 février, quel casse tête !

Danielle a dit…

Merci Miss, je suis très touchée...

Alors comment faites vous pour l'anniversaire ? dites-moi Miss !!

Mais si mais si, les agrumes font partie de l'histoire, en fait j'avais choisi cette illustration pour souligner l'amertume et la douceur dans les propos... :-)))Donc j'ai raté mon coup !! :-)))

Passez une douce soirée avec orange.

A bientôt.

Maïté a dit…

Petite précision : il n'y a plus d'amoureux dans ma vie...
Les attentions viennent donc de mes frères, soeur et enfants ; au moins de ce côté-là, je ne suis jamais déçue...
Bonne semaine, a presto !

Danielle a dit…

Maïté, vos amours, ont des attentions magnifiques bravo pour la sublime attention...:-)))

Vous partez quand à Venise Maïté ?

Quand je verrais les lampes Fortuny je vais invariablement penser à vous :-))

Bonne journée à vous.

autourdupuits a dit…

Mon anniversaire c'était hier
Vrai de vrai!
Lao She est un écrivain chinois
Bises du soir

Danielle a dit…

Bon anniversaire Françoise,une belle année à toi avec une très belle bougie de plus...

Bises du soir