mardi 9 novembre 2010

Je n'invente rien...Histoire triste.


Âmes sensibles s'abstenir !

L'autre jour, confortablement installée dans le petit restaurant vietnamien que j'adore à Belleville, j'attendais mon plat préféré (raviolis vietnamiens), j'avais ma bouteille d'eau à disposition, la salle était bondée, dedans il faisait bon, dehors il pleuvait... Comme c'est chouette que personne ne fume... Quelle bonne idée, cette loi à laquelle tout le monde s'est soumis en deux temps-trois mouvements...


J'étais assise à côté de deux hommes qui faisaient beaucoup de bruit en mangeant avec appétit leur soupe bien garnie. La conversation allait bon train, et l'un deux racontait à son collègue :

La copine de Françoise a fêté ses quarante, mais vraiment bien tu vois, les petits plats dans les grands, un truc de fous. Elle avait loué un bateau-mouche jusqu'à minuit, tu vois, parce qu'après minuit c'est beaucoup plus cher. C'est super bien le bateau-mouche. Attends, je crois que ça coûtait dans les 15000 euros tu vois, ça fait 10 bâtons ? C'est bien ça, pas donné tout de même.

Quand tu loues le bateau, tu vois, ils te donnent tout avec, t'amène pas ton manger, tu fais rien, il y a un traiteur qui fait les repas, des serveurs, les couverts, tout, tu vois ? Tu fais rien que faire le chèque.

C'était vraiment bien paraît, jusqu'à minuit seulement. C'est vachement bien, une super idée originale pour fêter un bel évènement, mais c'est cher, c'est sûr.

Ben, figure-toi qu'elle a fêté ses quarante ans sur le bateau-mouche l'été, et quelques mois plus tard, elle s'est suicidée, si, si, je t'assure, c'est vrai, elle s'est jetée par la fenêtre du 7e étage, dingue le truc, ça valait pas le coup...Tu te rends compte ? Fêter ses quarante ans, et se tuer après...

En racontant la chute incroyable de l'histoire, l'homme n'a pas pu s'empêcher de rire, son ami aussi, c'était tellement violent, incroyable, imprévu qu'ils ne pouvaient pas s'attrister, c'était purement insensé de fêter ses quarante ans si joliment, si chèrement, si gaiement... Quand le coeur n'y était sûrement pas.

L'histoire ne m'avait pas coupé l'appétit non plus, vous voyez, malgré la fin si brutale, car vous ne pouvez compatir pour le monde entier en cinq minutes.

Ils ont continué tranquillement avec la vie, sa vie, le cimetière : mon père a été incinéré, plus tard ça sera ma mère, et moi après...Tu vois ?

Cet homme avait les mots, nets, précis, pour décrire la vie dans ses moindres détails, sans peur, en mangeant sa soupe, en riant...

La vie passe comme un éclair !

8 commentaires:

VenetiaMicio a dit…

Elle n'est pas drôle du tout ton historiette, c'est vraiment triste !
Comment peut-on gâcher un moment aussi agréable que d'être à table de la sorte.
Il y a un relais d'amitié sur mon blog et si tu le désires tu es invitée...
bonne journée à toi
Danielle

autourdupuits a dit…

Daniele je ne suis pas surprise de ton histoire.
La seule chose qui me choque un peu c'est le rire.
La vie nous rendrait à ce point fatalistes,impudents,blasés?
Je le crois
Peut-être tes voisins côtoyaient-ils la mort chaque jour.Je ne leur cherche pas d'excuses,un jour j'ai parlé à un de mes anges gardiens de mon ange gardien chef,cela devait être à un moment où mon traitement me rendait plus vulnérable,bref je lui ai dit que je trouvais que la personne en question n'était pas très tendre.
Mon interlocutrice ma' dit"vous savez elle annonce 50 diagnostics pas très bons par jour,elle ne peut pas pleurer avec tout le monde"
Et c'est vrai.
Une façon "désinvolte" ou choquante de rapporter certaines choses peut aussi être une moyen de se protéger

Ils étaient bons tes banh cuon?
J'adore et on trouve peu d'endroits où ils soient bons

Danielle a dit…

Françoise, je crois que cet homme était comme ton ange gardien chef, pas forcément insensible, mais très près de cette réalité, je crois.

Pour toi aussi, après 50 diagnostiques ton chef des anges, paraît au plus pressé... et heureusement aujourd'hui, cet ange sévère t'a redonné une belle vie, sûrement.

Bonne journée à toi Françoise.

Danielle a dit…

Danielle, oui mon histoire n'est pas drôle... Mais elle est dans la vie de tous les jours...

Merci Danielle pour ton invitation qui me touche terriblement.

Merci de tes passages toujours chaleureux, merci.

Bonne soirée Danielle

Enitram a dit…

Ils ne faisaient pas trop de cas pour cette amie de... Les amis de mes amis ne sont pas toujours mes amis! C'est la vie!On ne peut pas malheusement souhaiter le bonheur de tous en rigolant!
Nous sommes désespérément seuls!
La vie sait prendre parfois de drôles de virages, en vérité sommes nous toujours les principaux acteurs?
OUf! Personne se trouvait sous la trajectoire de la chute de cette pauvre fille.
Bonne soirée Danielle
A bientôt
Avec une histoire plus légère, c'est aussi comme cela la vie!

Danielle a dit…

Oui Enitram des histoires légères il y en a beaucoup aussi, mais des histoires tristes, elles me fouettent le coeur...

Merci d'être passé en amie...

Bonne journée d'aujourd'hui.

beatrice De a dit…

Cela me laisse sans... plume.

Danielle a dit…

Oui, Béatrice, sans plume...

La vie est ainsi faite, mais ça ne voulait pas dire non plus que cet homme était mauvais... J'en suis sûre, un peu abrupte sûrement...

Merci d'être passée chère Béatrice.