samedi 3 juillet 2010

Le petit coeur de Nicole.


















Après avoir longuement cherché sur Internet, je n’ai trouvé aucune photo, dessin, croquis, enluminure, qui ressemble de près ou de loin au petit cœur de Nicole !!!

Vous ne pouvez même pas l’imaginer, l’entrevoir, avoir la moindre petite idée, même vague, de son allure, de son goût, de son parfum ! Un cœur qui fait battre les papilles, c’est quand même tout à fait extraordinaire.

Oui, le petit cœur de Nicole est exceptionnel ! Je vous sens curieux ?

D’ailleurs, quand elle apporte son petit cœur, les soirs de fêtes, nous sautons de joie, nous guettons tous le moment où elle ouvrira la belle boîte en carton argenté, bien rigide, se munira du grand couteau pour le découper.

Nicole aime procéder sur une table bien propre, ce qui est plutôt difficile après les agapes collectives.

Alors, elle lacère systématiquement, artistiquement, avec lenteur et précision, son cœur, d’abord dans le sens des ventricules, et ensuite elle croise la grande balafre pour faire de jolis petits carrés, si la main ne tremble pas d’émotion, on arrive à 30 morceaux, donc deux petits cœurs, ça fait combien ? C’est bon, ça fait 60….

Très très souvent, avant le morcellement du cœur, elle nous dit solennellement : « Je l’ai raté », ou « loupé », « pas assez cuit, trop cuit, l’intérieur n’est pas mal, mais j’ai massacré le glaçage »… Elle invente chaque fois quelque chose pour avoir notre indulgence, alors que c’est nous qui devrions nous mettre à genoux, si, si, je vous assure, si vous l’aviez goûté !















Nous adorons uniquement les ratés, car ils sont divins. Tous très réussis, vous pensez bien, mais notre Nicole que nous appelons, la Petite Nicole, car elle n’est pas grande, est trop modeste, rien n’est jamais parfait à ses yeux.

Elle ne nous croit jamais tout à fait, quand nous lui disons que nous adorons son cœur (elle doit penser : « comment est-ce possible que je fasse une chose aussi bonne que tout le monde adore ? Ils disent ça pour me faire plaisir ? »), que nous serions bien déçus de faire un seul repas de fête sans lui, alors deux, je vous laisse entrevoir le bonheur.














Le cœur de Nicole est un gâteau au citron (en forme de cœur, mais vous l’aviez sans doute compris), avec un glaçage citron, lisse de tous les côtés, un glacis, une icône, un présent, usiné de ses blanches mains avec amour et complication.

Bien sûr avec complication, car, quand on dit glaçage, c’est toujours une angoisse, un frein à la création, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, une recette avec ça… Je tourne la page illico.

Si notre petite Nicole arrive avec un seul cœur, nous faisons la grimace, nous ravalons nos larmes, juste un seul ? Et nous, si nombreux. C’est arrivé, pas souvent, il est vrai, je ne vous dis pas le malaise. Nous nous disions, elle est fatiguée, le gâteau est long à faire, n’exagérons pas, ne montrons pas notre déception, soyeux généreux, ne disons rien ! La prochaine fois nous espérons qu’elle en fera deux.

Si quelqu’un a trop mangé, car quand notre chorale mange, il y en a toujours pour le double de présents, il peut ramener chez lui un bout du cœur de Nicole dans un petit aluminium ou une petite serviette en papier, comme un oiseau tombé du nid, qu’on prend avec précaution dans le creux de la main, mais attention, s’il en reste, rien ne le garantit. Les présents sont prioritaires, c’est normal, ils ont fait le déplacement…C’est la dure loi de la jungle, les premiers arrivés sont les premiers servis, et puis pour le petit cœur de Nicole, il ne faut pas avoir faim, on en mange un bout et puis voilà. C’est la règle, et on y tient.













Quelquefois, ça arrive aussi, qu’une part ou deux soient réservées pour un infortuné choriste absent, malade par exemple, mais ça reste l’exception.

Les retardataires également attendront la fois prochaine…

Notre petite Nicole ayant quatre fois vingt ans, le plus bel âge, a quelques fois déclaré : « j’étais fatiguée, alors je n’ai pas pu Le faire ». Nous avons dit : « bien sûr Nicole, tu as très bien fait », mais nous n’en pensions rien, nous sommes très ingrats, et nous le cachons bien, tellement nous l’aimons son cœur, et elle avec.

A la fin des repas, nous lui dédions des chansons, nous lui disons merci, dans notre chorale tout finit par des chansons.

Je vous souhaite de trouver un cœur pareil et vous nous comprendrez, longue vie aux cœurs de notre Petite Nicole.















18 commentaires:

norma c a dit…

Une belle histore... de coeur, avec ton talent de narratrice habituel, Danielle !
Très bonne soirée...

Georg Friedrich a dit…

Moi je ne l'ai jamais goûté le petit coeur de Nicole et pourtant j'en ai entendu parlé... La prochaine fois Danielle, vous prenez le petit oiseau délicatement dans votre paume et vous sonnez à la maison, j'habite juste à côté de la chorale, il trouvera un abdomen bien chaud et bien douillet pour le couver!!!

Danielle a dit…

Merci Norma de ta visite, pour l'histoire que tu trouves belle...:)))

Bonne soirée à toi également.

Danielle a dit…

Le petit coeur de Nicole, est une récompense, maintenant il faut attendre la rentrée et les prochaines festivités...

Il faudra que tu sois patient...

Grosses bies du soir.

Alba a dit…

Bien belle petite histoire.

Les photos sont merveilleuses, ce jaune-citron est magnifique

Bon dimanche

VenetiaMicio a dit…

Peut-être lorsque tu auras reçu "ma bouteille à la mer", pourras-tu en retour, glisser à l'intérieur un petit bout du "Coeur de Nicole" ...encore une jolie histoire que j'ai dégustée comme ce petit morceau de "coeur"
bon dimanche

Danielle a dit…

Alors-là Danielle, il faudra que je demande à notre petite Nicole de faire un troisième petit coeur, pour mettre dans la bouteille... j'ai beaucoup de demandes :)))

merci d'avoir dégusté...

A bientôt Danielle.

Danielle a dit…

Alba, merci à toi pour ta promenade du dimanche chez moi...

Bonne journée ensoleillée.

Chic a dit…

Aaaaah! je n'aime le citron...qu'en gâteau....c'est dingue....non ?? :-)))

Danielle a dit…

Chic, tu es un candidat idéal pour le coeur de la petite Nicole !!

Dingue, dingue !

Bonne fin de journée.

Album vénitien a dit…

En restera-t-il pour moi? Je n'aime pas du tout le citron :-) mais je ferai un tout gros effort ! Promis!
Bonne soirée, Danielle ! Et encore des histoires, s'il vous plaît bien .

Danielle a dit…

Danielle, notre petite Nicole a du partir en vacances, elle n'est pas encore intervenue dans son histoire, sur le blog !

Dès son retour, nous verrons pour son petit coeur :)))

Oui Danielle il y aura d'autres histoires...

Passez une belle soirée.

autourdupuits a dit…

Encore une belle histoire,joliment contée,on n'a même pas senti l'acidité du citron!!
Bonne journée

autourdupuits a dit…

Encore une belle histoire,joliment contée,on n'a même pas senti l'acidité du citron!!
Bonne journée

Danielle a dit…

merci Françoise de ton petit tour chez moi... et l'acidité que tu as sentie :)))

Bonne journée dans tes beaux paysages.

Les Idées Heureuses a dit…

Tendresse et gourmandise accueilli par un chœur aux douces mélodies, voilà de quoi ravir mélomanes et pâtissiers, dans l'amitié et dans l'échange.
Une belle leçon d'écoute et de générosité.

Les Idées Heureuses a dit…

OUPS!
"accueilliES"

Danielle a dit…

Martine,tu as deviné notre choeur est un groupe chantant et généreux. Nous existons depuis 20 ans !!!

Bonne soirée à toi.