lundi 22 mars 2010

Ander...de Roberto. Caston



















Un beau 1er long métrage Espagnol, sur le thème de l'homosexualité masculine, tout en silence, en gestes furtifs, en regards sur les gens, sur les paysages...

Un homme de la campagne (Pays Basque Espagnol) vit entre sa mère, rigide et autoritaire, et sa soeur qui travaille à l'extérieur et va se marier, il découvre son homosexualité avec l'ouvrier agricole, engagé à la ferme, et ce chemin ne lui paraît pas naturel...Il pleure, il crie, il refuse, et accepte...sa vérité.

La vie quotidienne à la ferme, avec toute la patience, nécessaire, au spectateur, pour s'enraciner dans cette vie, est ponctuée par les repas, la garde des vaches, le travail en usine, Ander, célibataire, est porté par des désirs contrastés.

Ce film m'a rappelé, les splendides silences et les belles images des Jean-Marie Straub et Daniele Huillet, ce n'est pas une mince référence.

4 commentaires:

norma c a dit…

Merci pour cette référence, encore un livre à lire !
Vous le décrivez d'une façon très émouvante.
Norma

Danielle a dit…

Quel plaisir Norma de vous avoir comme lectrice ce matin, merci et à bientôt (encore un film à voir vouliez-vous dire ? :)))

JMV a dit…

J'aurais mieux fait de lire votre blog hier soir et d'aller voir Ander! Au lieu de ça, j'ai entraîné Pierre aux 3 Luxembourg pour aller voir ce que je ne savais pas être une daube et que naturellement je vous déconseille : I love you Phillip Morris.

Danielle a dit…

Aïe ! Le film avait une bonne critique pourtant, re-aïe ! Quel dommage, mais Ander est toujours à l'affiche, c'est un beau film...Gros bisous à toi.