vendredi 7 novembre 2008

"La vie moderne" de Raymond Depardon

Quelle déception ! moi qui suis une inconditionnelle de l'oeuvre de Depardon, son dernier film "les temps modernes" ne m'a pas du tout touchée.

Les personnes restent la plupart du temps figées devant la caméra, les jeunes, les plus vieux, personne n'expriment vraiment quelque chose. Certains même restent muets.

Les questions fermées posées par l'auteur, appellent en retour des réponses binaires : oui/non.

Dans les entretiens avec les couples de paysans , les paroles se tuilent, pour finir, les femmes arrêtent brusquement de parler quand leur mari prend la parole, Depardon n'a pas su/pu faire que chacun s'exprime librement, tranquillement.

le panel choisi reste stéréotypé.

Le cinéaste n'a même pas voulu nous éblouir avec des paysages, on ne voit rien de la merveilleuse nature (ou si peu) qui est pourtant tellement présente dans la vie de chacun.

De toutes les manières, le film ennui, ne m'apprend rien, ne m'émeut pas.

Je suis étonnée des éloges unanimes de la presse, personne ne veut donc prendre l'initiative de faire une critique à contre courant, pourquoi ? Depardon est-il donc un nouvel intouchable ?

J'attends avec impatience d'aller voir ses photographies à la Fondation Cartier à partir du 21 novembre prochain.

1 commentaire:

JMV a dit…

La "dose d'émerveillement inépuisable" trouve donc sa limite ici, avec le film de Depardon. Bon, je n'ai pas encore vu le film, mais j'ai hate quand même... Et je me précipiterai aussi à la Fondation Cartier à la fin du mois!!!